DOMODECO vous propose de prendre une bonne résolution : pousser les portes du salon MAISON&OBJET ! Une ambiance « sauvage », des talents venus de Scandinavie qui cohabiteront avec le génie d’un designer catalan : c’est ce qui vous attend lors de ce rendez-vous qui – on ne se lasse pas de vous le répéter – demeure l’événement hexagonal incontournable.

WILD…

Innover, c’est l’un des secrets du succès de MAISON&OBJET PARIS. Pour son édition de janvier, le dénicheur de tendances, François Bernard – que l’on ne présente plus – va encore plus loin, avec pour thématique, WILD, un retour à l’état sauvage, qui donne le LA de l’année 2016 : une immersion dans l’antre de la nature, « formatée par la technologie, l’urbanisation et la domestication à outrance… » entre « menace de la disparition et l’espérance d’une renaissance ».

 …et inspiré

La gastronomie, l’art de vivre, les arts plastiques ou décoratifs recherchent cette poétique du sauvage. Et quoi de mieux que la création contemporaine pour convoquer l’esprit Wild ? Au coeur du Forum d’Inspirations, l’exposition promet d’ouvrir « sur l’idée originelle du sauvage, avec l’évocation de la forêt profonde tout en abordant dans son dernier volet une dimension spirituelle du thème autour du sacré et du rituel », explique François Bernard, scénographe de l’Espace d’Inspirations de MAISON&OBJET PARIS. De nombreuses créations feront écho à cette thématique comme le banc Olmo de Il Labotorio dell’ Imperfetto, semblable à un tronc calciné tout droit sorti d’une forêt primordiale, ou les formes minérales de la collection Species, éditée par Fredrikson Stallard. Sans omettre les planches d’herbiers développées par le Studio Marteen Kolk et Guus Kusters pour Thomas Eyck, qui illustrent à elles-seules une forme de néo-naturalisme.

Découvrir le créateur de l’année

Le designer Eugeni Quitllet devient la signature marquante invitée sur le salon. Né en 1972 à Ibiza, ce designer catalan se définit comme un « Disoñador » ; contraction des mots designer et rêveur en espagnol. Il s’inscrit dans la veine des défricheurs et se voit comme un synthétiseur d’objets best-sellers, à mi-chemin entre dessin et sculpture. En 2011, il signe pour la marque française Aëdle le casque VK-1, une référence toujours actuelle sur le marché des accessoires audio. Il réitère avec la chaise Tabu pour Alias en 2014 qui incarne la parfaite synthèse entre la nature et la robotique. Eugeni Quitllet a également collaboré avec la marque française Christofle, sa créativité matérialisée par une luxueuse collection de couverts. Son style ? Soigné, aérien et définitivement prompt à séduire !

Des talents venus du Grand Nord

Ils sont six, ils sont jeunes et inventifs ! MAISON&OBJET PARIS donne carte blanche à la Scandinavie pour son édition hivernale. Jonas Edvard (Danemark), Troels Flensted (Danemark), Katriina Nuutinen, (Finlande), Kjartan Oskarsson (Islande) Kneip (Norvège) Färg & Blanche (Suède) auront tout un espace pour laisser libre cours à leur créativité au coeur du Hall 7.

Le plus mobilité

Pour venir à leur rencontre, rien de plus simple : des navettes gratuites sont mises en place depuis la Porte Maillot et la gare TGV de Roissy pour rejoindre le parc des expositions Paris-Nord Villepinte.

Du 22 au 26 janvier 2016 au parc des expositions Paris Nord Villepinte. Connectez sur : maison-objet.com

Galerie d’images

Texte Hélène Leclerc.

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Articles récents

  • Populaires

  • Newsletter DOMODECO

    Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

    RGPD national

    Merci et à très bientôt !