À quelques encablures du Golden Gate Bridge, en plein cœur du quartier des affaires de San Francisco, l’architecte d’intérieur Ken Fulk célèbre l’âge d’or des bars à cocktails américains dans le dernier établissement du groupe Big Night Restaurant Group : le Leo’s Oyster Bar.

Imaginez le mystérieux Don Draper dans son costume impeccable sortir de la Sterling Cooper pour aller prendre un « day drink », avec en fond sonore la célèbre chanson des Andrews Sisters Rum and Coca-Cola. Nous sommes dans les années 1950, et après la période noire de la prohibition, la culture du cocktail, que l’Europe avait découverte lors de l’exposition universelle de 1900 à Paris renaît, faisant fleurir aux abords des quartiers d’affaires du Nouveau Continent les fameux Lounge bars, inspirés par un mélange de cultures antillaise, hawaïenne et de la science du cocktail héritée des années 1920.

Un âge d’or auquel le décorateur Ken Fulk rend hommage, en version chic, bien sûr ! Car ici, le champagne, le Tiki et autres boissons sophistiquées se dégustent avec la crème des fruits de mer. Pour tirer au mieux partie des 150 m2 de ce lieu exigu et très haut de plafond, le créateur a joué la carte de la transformation totale, pour théâtraliser au maximum l’endroit et créer un véritable microcosme, à la fois féminin et masculin, évoquant une balade à Palm Beach.

Dès l’entrée en double hauteur, traitée comme un atrium, un papier peint fleuri et sur-mesure, surplombé de fougères et de globes lumineux inspiré de l’Art déco donne le ton. L’espace est ensuite séquencé. Un long bar aux placages de bois sur-mesure, recouvert d’onyx rose et de laiton martelé joue la carte de l’ambiance tropicale dans la salle de restauration principale (66 couverts), accentuée par le mobilier en rotin. Au bout, une pièce aux allures de speakeasy new-yorkais surnommée The Hideaway, sobre, faiblement éclairée, sols en terracotta et banquettes en cuir métallisé à l’appui, offre aux hôtes une expérience plus intime.

Le fil rouge ? Distiller les codes du résidentiel pour créer un petit bijou cosy et glamour au cœur de San Francisco. Pari réussi, puisque le Leo’s Oyster Bar a été élu « Best designed restaurant » par le très sérieux magazine Bon Appétit. Mai Tai ?

Leo’s Oyster Bar
568, Sacramento Street – San Francisco CA94111

Voir le site

Photographe Douglas Friedman

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Articles récents

  • Populaires

  • Newsletter DOMODECO

    Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

    RGPD national

    Merci et à très bientôt !