Dossier outdoor – Dehors, dedans : quand l’architecture brouille les limites

Les derniers frimas s’estompant peu à peu, l’appel du dehors se fait progressivement entendre… Architectes, paysagistes ou fabricants sont d’ores et déjà sur le pont pour concocter des espaces où il fait bon vivre.

Pièce maîtresse du projet (au sens propre comme au figuré), la terrasse incarne désormais un lieu de transition de choix, brouillant les limites entre dehors et dedans, au profit d’un art de vivre en harmonie avec les éléments. Dehors, dedans  ? Peu importe  ! Les projets et les solutions rassemblés dans ce dossier sculptent l’air, les rayons du soleil et l’eau, pour architecturer des espaces poreux et fluides, travaillant avec le contexte, les particularités locales du climat ou des sites, au service d’un véritable plaisir d’habiter connecté avec les saisons. Et ce, quelle que soit la surface disponible, maxi ou mini.

Cuisine extérieure en dekton orix
Orix et Nilium – À base de quartz, de verre et de céramique, les surfaces ultra-compactes Dekton®, non poreuses et particulièrement résistantes (au froid, au gel, à l’abrasion ou encore aux taches) sont disponibles en grandes dimensions, dans de nombreuses finitions inspirées de pierres naturelles. Elles offrent ainsi de multiples possibilités d’aménagement notamment en extérieur. À l’instar de la modélisation de projet présentée ici : un patio à ciel ouvert, comprenant un îlot de cuisine, finition Orix et un sol finition Nilium. Du fait de la taille des plaques (jusqu’à 320 x 144 cm), le matériau permet de réaliser des surfaces continues avec très peu de joints. En outre, un traitement Grip, obtenu par sablage, renforce ses propriétés antidérapantes (Cosentino). ©Dekton

En ville comme à la campagne, l’inventivité des concepteurs, alliée avec la performance des matériaux ou des dispositifs proposés par les industriels donnent aux notions d’intérieur et d’extérieur un nouveau sens. Pergolas bioclimatiques intégrées au bâti ou fixées sur celui-ci, permettant de maîtriser apports solaires et ventilation naturelle pour un vrai confort extérieur ; jeux de lumière, de vues, de perspectives ; continuités de sol ou de murs et revêtements littéralement architecturaux, comme les surfaces ultra-compactes simultanément meuble, plan de travail, sol et même bardage en façade ; aménagements et solutions gain de place, à l’instar des terrasses ou fonds mobiles pour ne plus choisir entre piscine et jardin ; végétalisation spectaculaire : les démarches et les dispositifs mis en œuvre bouleversent les codes établis, questionnent nos habitudes et réinventent… le dehors. Un dehors aux limites brouillées, dilatées, confondant l’intérieur et l’extérieur, rythmé par le jour, la nuit, le printemps, l’été ou l’automne, et devenant le théâtre de moments partagés… à ciel ouvert  !

Terrasses, architecturalement vôtre

Atelier DLV – Ici, le paysagiste Bertrand de La Vieuville (atelier DLV) exploite le sol d’une micro-terrasse urbaine installée sur un balcon (42 mètres carrés), un plan rarement utilisé à des fins créatives, pour composer un aménagement foisonnant, dynamique et technique. Un platelage (plancher en acacia cultivé, scié et séché en Touraine, fixé sur un contreplaqué marine), rigoureusement calepiné, permet d’intégrer les éléments techniques et le substrat pour faire pousser les plantes, au sol et le long des parois verticales. Le sol semble ainsi se relever par endroits, bousculé par la verdure jaillissant directement des trappes géométriques ou plantée en pot. Ou comment donner aux habitants le sentiment de vivre à l’orée d’une petite jungle luxuriante.

Atelier dlv
©Photo Atelier DLV

Clear Farmers House – Dans la campagne anglaise, les architectes d’AR Design Studio ont unifié une ferme et son extension contemporaine avec du bois Kebony. Utilisé en bardage ainsi que pour la réalisation de toitures et de cloisons brise-soleil sur les terrasses filantes autour de la maison, il rappelle la rusticité du contexte, tout en apportant, par sa mise en œuvre et ses propriétés techniques, une dimension très contemporaine à l’ensemble. Développée en Norvège, la technologie Kebony, respectueuse de l’environnement, consiste à traiter naturellement les bois résineux pour leur conférer le même niveau de performance (durabilité, dureté et résistance) que les bois exotiques, la déforestation en moins. Avec le temps, le matériau se teinte de reflets gris argent pour mieux se fondre dans le paysage naturel.

Kebony clear-farmers house
Clear Farmers House – ©Kebony

8×8 Casa – Sur l’île de Formentera, la plus petite de l’archipel des Baléares, l’architecte Marià Castelló Martínez a imaginé une extension pour une maison familiale en harmonie avec le contexte environnant. Autour de ce petit édifice indépendant, il s’agissait en effet de préserver la végétation et la nature sauvage typique de la région. Jouant la continuité intérieur-extérieur, le concepteur a intégré au bâti, par ailleurs simplissime (un cube de 8×8 mètres), une pergola en profilés d’aluminium peints en blanc, faisant office d’entrée et de prolongement de la pièce de vie, qui se retourne en sous-face pour devenir un banc.

8x8 casa 1
8×8 Casa – ©Marià Castelló Martínez

Le dispositif procure une ombre bienvenue, tout en ménageant les plus belles vues sur le paysage alentour. Il joue aussi avec les variations du soleil, zébrant la façade de lignes graphiques mouvantes, à la manière d’un cadran solaire architectural. ©Marià Castelló Martínez

8x8 casa 2
8×8 Casa – ©Marià Castelló Martínez

Pergolas, quand chic rime avec confort d’été

Bio 203 – Pergola bioclimatique. À lames motorisées orientables, elle permet à ses utilisateurs de tirer le meilleur parti de l’ensoleillement et de la ventilation naturelle, pour un confort maximal quelles que soient les conditions climatiques. Vitrage coulissants, stores ou encore éclairage d’ambiance sont disponibles en option pour optimiser encore plus le confort d’usage. Disponible dans une gamme de 350 teintes et finitions, et 50 teintes « architecturales ». Éclairage intégré jusqu’à 7 mètres de portée, spots en périphérie, et/ou bandeaux lumineux 8 couleurs pour révéler les lignes de la structure.

Bio 203 – pergola bioclimatique
Bio 203 – ©Biossun

Renson Skye Eclipse – Toiture de terrasse en lames orientables à 145 degrés, et rétractables, en aluminium, encastrable dans le bâti et coulissante. Peut être intégrée dans n’importe quelle construction, sous la forme d’un module double d’une dimension maximale de 11,75 x 4,5 mètres. Protection soleil et pluie en position fermée. Évacuation d’eau à raccorder à l’évacuation de la toiture. Éclairage LED et poutre avec chauffage et/ou enceintes intégrés. Pilotage de l’ouverture et de l’orientation via une application smartphone ou tablette, et possibilité de programmer des scénarios d’usage sur mesure.

Renson skye eclipse – toiture de terrasse en lames
Renson Skye Eclipse – ©Renson France

Vega – Pergola à toile équipée du système Vertika permettant l’installation de stores verticaux adaptés à un besoin de protection solaire élevé, avec inserts lumineux le long des guides et des poteaux et points de lumière montés à l’intérieur de la structure. Structure en profilés d’aluminium laqués (vingt teintes et trois finitions bois), disponible en version autoportante ou adossée. Avancée intégrée pour la gestion de l’écoulement des eaux de pluie. Gamme de tissus techniques en polyester et PVC disponibles dans de nombreux coloris. Motorisation Somfy.

Vega – pergola à toile équipée du système vertik
Vega – ©Gennius

Optimiser l’espace

À fond mobile – Cette piscine de 6 x 4 mètres est équipée d’un fond mobile Aqualift. Ce dispositif permet de moduler la profondeur du bassin en fonction des activités, mais également de bénéficier d’une terrasse à part entière, sécurisée et fonctionnelle pour d’autres activités. Ici, le bassin est en gunite, finition Impériale Gris Foncé : un béton armé étanche projeté sur la structure une fois l’installation des réseaux terminée. Une réalisation Diffazur.

Piscines, total look

Iridis – Spécialement développé pour le revêtement intérieur des bassins, le nouveau modèle Iridis, issu de la collection Pool and Basic de chez Mosavit, est composé de carreaux de mosaïque en pâte de verre. L’iridescence de la surface des carreaux de 2,5 x 2,5 cm, proposée sur filets de 31,6 x 31,6 cm, joue avec les reflets de l’eau pour une baignade scintillante. Disponible dans une gamme de 11 teintes, du bleu au gris, avec des touches vert d’eau et lilas.

Mosavit iridis
©Mosavit

Creta woods Nordic – Cerámica Mayor est un industriel espagnol spécialisé dans les revêtements extérieurs. La collection Wood, développée spécialement pour l’aménagement de piscines offre une solution globale comprenant un carreau de base imitation bois, des solutions pour les escaliers avec marches et plinthes, ainsi que des lames perforées pour les rigoles d’évacuation de l’eau, coordonnées. Les produits peuvent être mis en œuvre aussi bien à l’intérieur du bassin qu’autour.

Cermayor creta woods nordic-det
©Cerámica Mayor

Cours sur la perspective – Cette petite piscine privée, à débordement, a tout d’une grande. Enserrée de murs, sa surface fonctionne comme un miroir minéral, dialoguant avec les teintes grises et minimalistes des matériaux utilisés pour l’aménagement de la terrasse. Structure en béton armé. Fond plat, réseau hydraulique à surverse, filtration à sable, chauffage pompe à chaleur, régulation automatique, projecteur. Architecture et aménagement : Octant design, une réalisation L’Esprit Piscine. Dimensions : 516 x 542 x P 120 cm.

L esprit piscine gasnier piscines tradition
Photographe Fred Pieau – ©L’Esprit Piscine

Terrasse ou piscine ? Les deux !

Terrasse mobile – L’intégration d’une terrasse mobile motorisée Alkira dans le jardin de cette échoppe réhabilitée à Bordeaux a permis l’installation d’une petite piscine (4 x 2 mètres), sans rien concéder à l’habitabilité de cet espace extérieur. Le système est également adapté aux projets de rénovation, et assure une protection étanche de la piscine lorsque celle-ci est couverte. Il coulisse sur rails. Structure aluminium recouverte de bois.

– Shopping spécial outdoor –

Le mobilier encore frileux

En attendant un climat plus chaleureux, le mobilier se met au vert. Aujourd’hui, indissociable de prime abord du mobilier indoor, il trouve sa place naturellement. Mais sa patience sera très prochainement récompensée avec de nouveaux horizons en perspective…

Entre deux mondes

Le mobilier n’a plus de frontière. Il s’insinue partout, trompant son monde avec ses tissus techniques et son aura naturelle. Avec élégance et sophistication, il n’hésitera pas d’ici peu à prendre le pouls de la saison estivale, espérons-le, clémente cette année !

Jusqu’à l’explosion !

Quand il sera prêt, le mobilier essaimera ses teintes chromatiques vitaminées dans nos extérieurs, pour mieux les réveiller. En version métallique tubulaire, il saura égayer les plus réservés et combler les plus fantaisistes !

Merci de patienter...

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

J'accepte de recevoir la newsletter DOMODECO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • MAISON&OBJET Paris 2018
  • Populaires

  • Articles récents

  • Newsletter DOMODECO

    Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

    RGPD national

    Merci et à très bientôt !