Spécial rénovation : outdoor, valoriser sa piscine

Le parc privé français riche de 2 millions de bassins voit un fossé se creuser entre les dernières réalisations valorisant la basse consommation et les piscines énergivores d’une époque révolue.

Ainsi, les professionnels ont révisé leur copie et proposé un savoir-faire à part entière : la rénovation. Elle soulève de facto des questions d’ordre esthétique, mais surtout économique, sécuritaire et environnemental. Aujourd’hui, remettre sa piscine au goût du jour est même devenu une tendance, axée autour du mieux vivre et du bien-être en lien étroit avec les nouveaux modes de vie et les attentes des usagers.

Un relooking baptisé le pool staging : une approche évolutive du bassin, voire du paysage, qui offre de réelles solutions en matière de confort, renforçant les fonctionnalités et l’utilisation du bassin, tout en augmentant les performances énergétiques et le temps de baignade. Elle est le fruit, par ricochet, des piscines basse consommation qui se sont adaptées à des espaces extérieurs exigus. Par nature, ces piscines plus petites sont nettement moins gourmandes en eau et se parent d’équipements moins voraces en énergie. Ainsi, les mètres cubes sont revus à la baisse, divisés par 3 depuis 1980, passant de 130 m3 à 45 m3. À l’heure actuelle, l’enjeu de la rénovation est de tendre vers ces soucis d’énergie, en réduisant les volumes d’eau et en intégrant ces équipements qui diminuent les coûts de fonctionnement, l’entretien fastidieux et les traitements. Exemples.

En lien avec le cadre idyllique

Surplombant le lac du Bourget, cette réalisation est le fruit d’une reconversion complète, en accord avec la nouvelle architecture contemporaine. À l’origine de la conception et des plans d’exécution, Gonthier piscines – L’Esprit Piscine. L’entreprise a redéfini la structure existante de 11 x 5 mètres, en créant une nouvelle dalle pour aplanir la pointe de diamant et obtenir un fond homogène de 1,50 m. Par là même, le volume d’eau a été considérablement réduit. De pair, l’arase – la tête de mur – a également été rehaussée, afin que la piscine soit parfaitement à niveau. À l’intérieur du bassin, le piscinier a conçu une cloison séparative intégrant le volet immergé de plage, créant naturellement une banquette, et ajouté un bac à débordement, fusionnant les lignes d’horizon de la piscine et du lac. Dans cette réalisation, l’environnement s’est inscrit au cœur du propos conceptuel et du choix des matériaux, à l’instar de la membrane armée 150/100° qui recrée l’illusion minérale du lac du Bourget avec un coloris gris anthracite ou encore des margelles en pierre naturelle calcaire.

Le local technique enterré accueille un nouveau système hydraulique avec une régulation automatique au chlore liquide, ainsi qu’une chambre d’analyse, qui permet d’injecter l’exacte quantité de traitement nécessaire à l’entretien de l’eau. À cela s’ajoute une filtration à verre, préconisée par Gonthier piscines, qui se caractérise par une durée de vie plus importante que le sable et une finesse de filtration supérieure. Sans omettre les accessoires comme les projecteurs subaquatiques, la pompe à chaleur et une douche solaire.

Une piscine modernisée

Construite depuis plus de trente ans, cette piscine a fait l’objet d’une expertise rénovation, jusqu’à modifier la taille originelle du bassin. De 12 mètres de longueur, elle atteint dorénavant 13 mètres. Déjà à l’époque moderne, avec sa filtration à sable, sa membrane armée coloris beige et sa couverture de sécurité automatique immergée. Aujourd’hui, la structure est renforcée par un nouveau chaînage au niveau de l’arase. Afin de faciliter l’accès au bassin, le pisciniste a intégré un escalier d’angle et une banquette. La membrane PVC a été remplacée au profit d’une membrane armée 3D, donnant l’illusion d’un profond relief. L’adjonction d’un coffre a permis d’immerger le volet roulant et de libérer de la place sur la plage de piscine.

Aujourd’hui, le traitement de l’eau par stérilisateur UV avec régulation de niveau désinfecte parfaitement l’eau jusqu’à supprimer les micro-organismes. Ici, il est associé à un brominateur, un dispositif de traitement automatique au brome, qui injecte un flux régulier de produit de manière homogène dans tout le bassin, en fonction des besoins, ni plus ni moins. Pour accueillir le nouvel équipement, un pool house a été créé, en résonance avec l’architecture de la maison. À cela s’ajoutent une pompe à chaleur et un éclairage LED, avec deux projecteurs. Margelles et plage en pierre naturelle de Bidache.

Relooking

À Antibes, cette piscine de forme géométrique s’est métamorphosée grâce à la technique de béton projeté (gunite) développé par Diffazur. Le bassin de 13 x 10,80 x 7,80 m s’illustre aujourd’hui avec le revêtement Marbreroc, coloris vert des Alpes. Les margelles s’expriment avec un béton moulé, doté d’un profil brise vague de couleur rogne, tandis que la plage arbore un bois iroko rosé d’origine, entièrement rénové. La filtration à sable est accompagnée par six skimmers et six refoulements. Diffazur a créé des banquettes côté petit bain, pour profiter de la cascade ainsi que quatre plots immergés, côté bar.

Merci de patienter...

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

J'accepte de recevoir la newsletter DOMODECO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • EQUIP HOTEL 2018
  • Populaires

  • Articles récents

  • Newsletter DOMODECO

    Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

    RGPD national

    Merci et à très bientôt !