Protection solaire, entre performance énergétique et principes bioclimatiques

Enjeu majeur de la conception de l’habitat, à l’heure où les limites entre l’intérieur et l’extérieur se brouillent et où l’on aime vivre dehors et dedans en même temps, les dispositifs innovants mis au point par les industriels, à grand renfort de recherche et de développement, offrent des variétés de solutions permettant d’allier confort d’usage, liberté de conception et parti-pris esthétique. Alternative légère, ultra performante et chic : les toiles et autres voiles d’ombrage, couplées à des structures personnalisables en aluminium (pergolas, bannes, auvents, etc.), elles aussi ultra-performantes.

Toile sunvision 8876, coloris perle, mis en œuvre en store-pergola dickson
Toile Sunvision 8876, coloris Perle, mis en œuvre en store-pergola. Fil de polyester haute ténacité enduit PVC 58 %, et fil acrylique teint masse 42 %. Finition Cleangard spécial store antisalissure et imperméabilisant. Applications : store à projection, pergola, voile d’ombrage, panneaux japonais ou lambrequin enroulable. ©Dickson

C’est un fait : le store-banne vintage marron défraîchi n’est définitivement plus de mise. La toile architecturale, ultra-technique, aux performances toujours accrues, se décline désormais en version toiture de terrasse, pergola, store horizontal ou d’angle, directement intégrés au bâti ou montés sur des structures légères et résistantes, à montage mural ou autoportantes. Ce, à presque toutes les échelles, de la micro-terrasse urbaine à l’immense jardin. Alternatives à la plus traditionnelle véranda et moins lourdes en matière de mise en œuvre, les toiles solaires, qui plus est disponibles en grandes dimensions, concèdent la création de véritables pièces extérieures, en prolongement de constructions anciennes ou contemporaines.

Stores enrouleurs avec caisson z-box ©bandalux
Stores enrouleurs avec caisson Z-Box, résistant au vent jusqu’à 90 km/h et adapté aux réalisations de grandes dimensions, jusqu’à 14 mètres carrés. Tissus Polyscreen® (fil polyester haute résistance recouvert de PVC 100 % recyclable) disponibles dans une gamme de 100 coloris. Caisson motorisé, disponible en installation autoportante. ©Bandalux

Du côté des usages, ces dispositifs offrent une modularité permettant aux habitants d’interagir dans une logique dynamique avec leur environnement et le climat : filtrer les rayons solaires, moduler la température sous la toile, gérer la ventilation, l’intensité lumineuse, se protéger des regards indiscrets, des bruits extérieurs ou encore tout ouvrir pour profiter des nuits d’été étoilées. Souvent, ils intègrent des fonctions périphériques (éclairage ou gestion des eaux de pluie), qui sont pilotables via des applications smartphone. Bref, ils portent l’art de vivre dehors au sommet.

Toile architecturale, le futur de la protection solaire ?

Store-banne Elips4sun®. Profilés Clouth avec vis de contraction intégrées dans la voile pour former automatiquement le bombage lorsque le store est tendu, permettant ainsi l’évacuation des eaux de pluie et limitant la prise au vent de la structure. Clés de fixation également intégrées dans la toile. Mât de fixation unique avec système interne de diminution de la pression exercée par le vent. Arbre à toile en acier inoxydable fixé au mur. ©C4Sun
Store-banne Elips4sun®. Profilés Clouth avec vis de contraction intégrées dans la voile pour former automatiquement le bombage lorsque le store est tendu, permettant ainsi l’évacuation des eaux de pluie et limitant la prise au vent de la structure. Clés de fixation également intégrées dans la toile. Mât de fixation unique avec système interne de diminution de la pression exercée par le vent. Arbre à toile en acier inoxydable fixé au mur. ©C4Sun

Alliant régulation thermique, résistance aux UV, à la déformation, aux agressions extérieures et style, les textiles architecturaux sont en effet un atout de choix pour une approche de la protection solaire bien conçue, tout en affirmant des partis-pris esthétiques. À titre d’exemple, la nouvelle collection Solar Fabrics de Dickson Constant ne compte pas moins de trois gammes, comportant chacune entre 30 et 130 toiles disponibles. Sans rien concéder à la performance, celles-ci jouent autant sur les effets tissés, façon jacquard pour des motifs double-face, qu’avec les codes de la confection et du textile d’ameublement, laissant apparaître ici ou là des motifs façon pied-de-poule ou des rayures aux allures de costume trois-pièces. Mélanie Bernard, design manager de la maison, va même plus loin, faisant la corrélation entre innovation et usages : Il y a quelques années l’entreprise a mis au point un prototype de toile de store photovoltaïque. Demain, peut-être, en imaginerons-nous une au coloris évolutif, s’adaptant à chaque moment de la journée, affichant des tonalités bleutées pendant les moments d’ensoleillement intenses et des coloris plus solaires en fin de journée, pour les moments de détente en famille ? Peut-être développerons-nous aussi une toile protectrice destinée aux personnes ultra-sensibles aux ondes magnétiques… Plus que probable, car le futur… n’est pas si lointain.

Serge Ferrari, par exemple, spécialiste reconnu des textiles composites (écoconçus qui plus est), a mis au point depuis deux ans, des collections de membranes dédiées à la protection solaire particulièrement intéressantes. Depuis la fameuse Batyline® (indéformable, inaltérable aux UV, confortable et aérée), l’industriel a en effet commercialisé la gamme Soltis, ciblant plus précisément des besoins en matière de protection solaire. Micro-perforations pour une gestion optimale de la circulation de l’air et du regard (Soltis 88) ; face métallisée pour réduire l’éblouissement (Soltis 99) ; voile d’ombrage/bouclier thermique micro-aéré rejetant près de 97 % de la chaleur et limitant l’effet « serre » sous la toile (Soltis 92) ; toile imperméable, mais translucide pour de bons apports lumineux (Soltis W96). Dans le même esprit, des marques comme l’Espagnole Bandalux (qui commercialise le Polyscreen®) misent aussi sur l’innovation pour maîtriser la lumière, tout en apprivoisant le soleil et l’air.

Structures agiles, usages faciles

Pour faciliter la mise en œuvre de ces textiles, les fabricants de menuiseries, d’auvents et de pergolas exploitent le potentiel de personnalisation de l’aluminium ou de l’acier (formes, couleurs, dimensions) et développent des systèmes intégrant mille et un usages et configurations possibles pour la mise en œuvre de la toile (horizontale, verticale, inclinée, tendue, ou encore coulissante), allant même parfois jusqu’à contribuer à l’optimisation des performances de celle-ci.

Outre l’éclairage et la domotique, les industriels intègrent ainsi des systèmes d’évacuation des eaux de pluie invisibles (Renson, Ke Outdoor Design, etc.), ou des dispositifs de guidage des membranes facilitant l’usage tout en optimisant la résistance au vent. D’autres miniaturisent les éléments structurels au point de les inclure dans la partie au textile. La société allemande C4Sun, par exemple, a développé des toiles façon store-banne aux formes variées et organiques, qui se bombent dès lors qu’elles sont tendues sur un mât. Elles évacuent alors naturellement les eaux de pluie et autolimitent leur prise au vent. Un Red Dot Design Award a d’ailleurs souligné l’inventivité du système en 2014.

Le marché est en ébullition et la créativité des fabricants semble ne pas avoir de limites. L’outdoor living a de beaux jours devant lui.

Merci de patienter...

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

J'accepte de recevoir la newsletter DOMODECO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • MAISON&OBJET Paris 2018
  • Populaires

  • Articles récents

  • Newsletter DOMODECO

    Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

    RGPD national

    Merci et à très bientôt !