Introspective, la cuisine sait se remettre en question, comme en témoignent ses nombreux visages, évoluant au fil des années. Dans sa quête d’adaptation, elle nous a livré, en avril dernier, sur le salon dédié, EuroCucina, la confirmation d’une écriture axée sur la pureté, la rationalité et la fonctionnalité.

La cuisine AkB 08 résulte d’un projet élaboré par le designer Franco Driusso et le chef Andrea Berton
La cuisine AkB_08 résulte d’un projet élaboré par le designer Franco Driusso et le chef Andrea Berton. Un parfait mariage de l’univers culinaire professionnel et domestique, alliant fonctionnalités et design contemporain. Dans cette version, elle traduit les tendances du moment et l’appréhension novatrice de la cuisine, associées aux nouvelles exigences notamment en matière de composition modulaire, d’organisation spatiale et interne avec des systèmes étudiés pour un rangement minutieux et décuplé. Sans omettre la pureté stylistique, accentuée par des matériaux nobles et innovants comme le bois et ses nouvelles finitions, le Corian®, le FénixNTM, les laques oxydées… ©Arrital

Un langage actuel qu’elle explore tant dans ses compositions que dans ses finitions. Les matériaux et la technologie semblent avoir conquis la belle, qui loin d’être endormie, s’épanouit sous une architecture monolithique. Oui, elle évoque le terme architecture, puisqu’elle en extrait l’essence même dans son approche constructive, se libérant définitivement de son statut de « meuble ». En effet, l’espace culinaire prend en considération les volumes, participant pleinement à la structuration de l’espace. Et dans cette vision spatiale, les implantations géométriques domptent des lieux repensés dans une dimension verticale et horizontale.

Une puissance esthétique dominée par les colonnes murales, les bibliothèques terre-plafond ou encore les boiseries modulaires en parfait équilibre avec les envolées linéaires des îlots. L’ère des ruptures classiques entre éléments bas et suspendus semble petit à petit s’effacer. Et de ce nouveau rapport hauteur/largeur naissent de nouvelles variations dimensionnelles, mettant l’accent sur des postures plus ergonomiques. La rythmique visuelle est quant à elle impulsée par les matériaux, nobles, luxueux, sobres, privilégiant la pierre, l’acier, le FenixNTM, la céramique et le bois, qui intrinsèquement valorisent la couleur de leur matière : des tons doux et des teintes chaudes. À cela s’ajoute un jeu aujourd’hui parfaitement maîtrisé, celui des pleins et des vides. Sans omettre les profilés qui dessinent les contours structurels avec une extrême finesse, s’amusant à la verticale et à l’horizontale à scander les façades, devenant plus que de simples prises de main. Ainsi, la cuisine se plaît à mettre en valeur des éléments de choix, mais garde dans son antre fermé toutes ses fonctionnalités.

La cuisine « dressing », avec ses portes escamotables ou en accordéon, en est le parfait exemple. Derrière une paroi décorative se cache un véritable microcosme, soucieux d’un agencement millimétrique, en réponse aux exigences organisationnelles des surfaces de rangement au sein des espaces réduits. À l’instar des îlots qui renferment des trésors d’ingéniosité et concentrent dans des surfaces plus ou moins compactes l’essentiel des fonctions culinaires, jusqu’à devenir 100 % modulaires pour épouser avec précision aussi bien les volumes que votre mode de vie.

Architecture monolithe, pureté et impact visuel

Rigueur et géométrie

Avec sa pureté linguistique, Phœnix valorise une écriture essentielle. Totalement personnalisable, la cuisine joue sur le gris clair et le gris foncé et des finitions de portes laqué gaufré, brillant, bois, noyer canaletto massif, Corian® et acier. Les poignées intégrées participent à l’esthétique finale et à l’ergonomie. ©Poliform
Avec sa pureté linguistique, Phœnix valorise une écriture essentielle. Totalement personnalisable, la cuisine joue sur le gris clair et le gris foncé et des finitions de portes laqué gaufré, brillant, bois, noyer canaletto massif, Corian® et acier. Les poignées intégrées participent à l’esthétique finale et à l’ergonomie. ©Poliform

Seconde peau

Way Materia se concentre sur la pureté stylistique, revêtue de chêne charbon et de céramique Laminam (chaux grise) : des lames de céramiques utilisées pour leur format XXL et leur faible épaisseur (3 mm). Extrêmement résistante, elle met en exergue des nuances subtiles, inspirées des enduits et des ciments, à même de revêtir des rangements généreux, notamment sur colonne, jusqu’à 274 cm de hauteur, démultipliée par l’effet des prises en main continues. ©Snaidero
Way Materia se concentre sur la pureté stylistique, revêtue de chêne charbon et de céramique Laminam (chaux grise) : des lames de céramiques utilisées pour leur format XXL et leur faible épaisseur (3 mm). Extrêmement résistante, elle met en exergue des nuances subtiles, inspirées des enduits et des ciments, à même de revêtir des rangements généreux, notamment sur colonne, jusqu’à 274 cm de hauteur, démultipliée par l’effet des prises en main continues. ©Snaidero

Tempo des matériaux

Monolith Island s’inscrit dans une nouvelle configuration sollicitant la pierre comme élément décoratif et structurel. Rythmée par des volumes greffés verticalement, la cuisine joue sur la hauteur, mais également sur la largeur, avec un îlot infini, qui se lie avec l’espace salon. Les portes laquées en Brushed Nichel, aux finitions métallisées, ajoutent une prestance supplémentaire, associées aux gorges et aux plinthes en laqué Diamantato Piombo mat, au plateau en acier inoxydable satiné et à la structure monolithique en Neolith. Design Marconato e Zappa. ©Comprex
Monolith Island s’inscrit dans une nouvelle configuration sollicitant la pierre comme élément décoratif et structurel. Rythmée par des volumes greffés verticalement, la cuisine joue sur la hauteur, mais également sur la largeur, avec un îlot infini, qui se lie avec l’espace salon. Les portes laquées en Brushed Nichel, aux finitions métallisées, ajoutent une prestance supplémentaire, associées aux gorges et aux plinthes en laqué Diamantato Piombo mat, au plateau en acier inoxydable satiné et à la structure monolithique en Neolith. Design Marconato e Zappa. ©Comprex

Nouveau rapport vertical et horizontal

La cuisine NX 950 fusionne la hauteur et la largeur, avec la céramique imitation marbre. L’îlot central, comme sculpté dans un seul bloc est allégé par une plinthe noire reprenant le verre mat onyx noir ponctuant l’électroménager et les profilés accueillant les accessoires. ©next125
La cuisine NX 950 fusionne la hauteur et la largeur, avec la céramique imitation marbre. L’îlot central, comme sculpté dans un seul bloc est allégé par une plinthe noire reprenant le verre mat onyx noir ponctuant l’électroménager et les profilés accueillant les accessoires. ©next125

Innovation dérobée

Dernière évolution de la série Logica, la Logica Celata s’amuse à repenser la spatialité même de la cuisine et à réinventer son ergonomie. Son aspect monolithique s’ouvre comme par magie sur un microcosme, grâce à un mécanisme de contrepoids novateur. À l’intérieur, les zones de préparation et de cuisson sont prêtes à servir, avec une crédence (le Bar) optimisée, mettant à portée de main tous les ustensiles nécessaires. ©Valcucine
Dernière évolution de la série Logica, la Logica Celata s’amuse à repenser la spatialité même de la cuisine et à réinventer son ergonomie. Son aspect monolithique s’ouvre comme par magie sur un microcosme, grâce à un mécanisme de contrepoids novateur. À l’intérieur, les zones de préparation et de cuisson sont prêtes à servir, avec une crédence (le Bar) optimisée, mettant à portée de main tous les ustensiles nécessaires. ©Valcucine

Cuisine-écran

La cuisine Monolith Wall fait la part belle à l’espace central sans se départir de rangements généreux. La structure en pierre claire Estatuario repose sur des meubles bas laqués ferro calamina, créant un ensemble contrastant. Plus loin, la paroi Eucalypto grigio développe l’espace culinaire dans l’angle, en dissimulant les colonnes à portes encastrées. ©Comprex
La cuisine Monolith Wall fait la part belle à l’espace central sans se départir de rangements généreux. La structure en pierre claire Estatuario repose sur des meubles bas laqués ferro calamina, créant un ensemble contrastant. Plus loin, la paroi Eucalypto grigio développe l’espace culinaire dans l’angle, en dissimulant les colonnes à portes encastrées. ©Comprex

Légèreté et linéarité

L’innovation du programme Skill s’illustre par son extrême finesse, avec une épaisseur d’acier de 5 mm, sans joints (Iron Dust), qui lie tous les éléments de la cuisine. Avec ses nuances sombres, les façades jouent sur la laque satinée noire Marquina avec des profilés Iron Dust, les colonnes se fondent dans le décor avec un bois plaqué chêne Raw fumé, mis en relief par un rétro éclaireur. Design Andrea Bassanello. ©Modulnova
L’innovation du programme Skill s’illustre par son extrême finesse, avec une épaisseur d’acier de 5 mm, sans joints (Iron Dust), qui lie tous les éléments de la cuisine. Avec ses nuances sombres, les façades jouent sur la laque satinée noire Marquina avec des profilés Iron Dust, les colonnes se fondent dans le décor avec un bois plaqué chêne Raw fumé, mis en relief par un rétro éclaireur. Design Andrea Bassanello. ©Modulnova

Jeux de pleins et de vides

Bibliothèque culinaire

L’implantation Mia domestique un électroménager de pointe (déshydrateur pour aliments, four pour le levage et une machine sous vide...). L’ensemble opérationnel est mis en valeur par une esthétique portée par la finition acier et des tons chauds, comme l’argile. Jouant sur les contrastes, Mia partitionne son agencement, pour mieux mettre en valeur chacun des éléments qui la constituent. Entre l’îlot, les colonnes et les boiseries murales enrichies de crédences accueillant les accessoires, sans omettre les meubles bas de 80 cm de haut et socle de 7 cm, pour des meilleurs confort et rangement, Mia maîtrise la verticalité et l’horizontalité. Design Carlo Cracco. ©Scavolini
L’implantation Mia domestique un électroménager de pointe (déshydrateur pour aliments, four pour le levage et une machine sous vide…). L’ensemble opérationnel est mis en valeur par une esthétique portée par la finition acier et des tons chauds, comme l’argile. Jouant sur les contrastes, Mia partitionne son agencement, pour mieux mettre en valeur chacun des éléments qui la constituent. Entre l’îlot, les colonnes et les boiseries murales enrichies de crédences accueillant les accessoires, sans omettre les meubles bas de 80 cm de haut et socle de 7 cm, pour des meilleurs confort et rangement, Mia maîtrise la verticalité et l’horizontalité. Design Carlo Cracco. ©Scavolini

Équilibre subtil

Irori s’inspire de l’ancienne tradition japonaise, rythmée par des éléments verticaux et horizontaux rendant hommage aux matériaux et à la pureté des lignes. Le mobilier en métal, reprenant la forme des cannes de bambou, laisse filtrer le rétroéclairage doux et crée le lien avec la crédence, elle-même liée au plan de travail via la pierre Irori noire. Pièce maîtresse, l’orme, en façade d’îlot, témoigne de la technique ancestrale de traitement Shou Sugi Ban. L’ensemble réveillé par la blancheur des portes en aluminium de 8 mm. Design Stefano Cavazzana. ©Zampieri
Irori s’inspire de l’ancienne tradition japonaise, rythmée par des éléments verticaux et horizontaux rendant hommage aux matériaux et à la pureté des lignes. Le mobilier en métal, reprenant la forme des cannes de bambou, laisse filtrer le rétroéclairage doux et crée le lien avec la crédence, elle-même liée au plan de travail via la pierre Irori noire. Pièce maîtresse, l’orme, en façade d’îlot, témoigne de la technique ancestrale de traitement Shou Sugi Ban. L’ensemble réveillé par la blancheur des portes en aluminium de 8 mm. Design Stefano Cavazzana. ©Zampieri

Nouvelle partition

Le concept développé par Cesar réunit trois éléments distincts dialoguant entre eux. La zone de travail Williamsburg mi-espace de préparation, mi-table conviviale, sans aucun encombrement. The 50’s, une réinterprétation des bibliothèques des années 1950, accueillant aussi bien les fours que les range-bouteilles ou les porte-verres.
Le concept développé par Cesar réunit trois éléments distincts dialoguant entre eux. La zone de travail Williamsburg mi-espace de préparation, mi-table conviviale, sans aucun encombrement. The 50’s, une réinterprétation des bibliothèques des années 1950, accueillant aussi bien les fours que les range-bouteilles ou les porte-verres.

Sésame

Partie charme du nouveau concept contemporain d’Arclinea, cette boîte se définit par une architecture enveloppée de boiserie, un chêne fumé NTF, allié au nouveau système Modus de portes pliantes horizontales à 180°. Les portes de 4 cm d’épaisseur sont disponibles en 40,6 et 50,6 cm de largeur par 234 et 252 cm de hauteur. Le cube sur-mesure renferme un espace de travail complet, avec plan de travail et éclairage ambiant. ©Arclinea
Partie charme du nouveau concept contemporain d’Arclinea, cette boîte se définit par une architecture enveloppée de boiserie, un chêne fumé NTF, allié au nouveau système Modus de portes pliantes horizontales à 180°. Les portes de 4 cm d’épaisseur sont disponibles en 40,6 et 50,6 cm de largeur par 234 et 252 cm de hauteur. Le cube sur-mesure renferme un espace de travail complet, avec plan de travail et éclairage ambiant. ©Arclinea

Dressing kitchen

Armoires culinaires

Inside System s’illustre comme des armoires/rangements renfermant tous les indispensables de la cuisine. Conçu comme des unités autonomes, il range la cuisine dans un coin, sans pour autant la faire disparaître, grâce aux portes-accordéon, en verre dépoli, donnant accès, une fois repliée, à l’intégralité du contenu. ©Ernestomeda
Inside System s’illustre comme des armoires/rangements renfermant tous les indispensables de la cuisine. Conçu comme des unités autonomes, il range la cuisine dans un coin, sans pour autant la faire disparaître, grâce aux portes-accordéon, en verre dépoli, donnant accès, une fois repliée, à l’intégralité du contenu. ©Ernestomeda

Optimisation millimétrique

Projet Box Life imaginé comme un schéma intelligent de conception d’intérieur, avec un système inédit, complet et modulaire, recelant d’infinies fonctions permettant de réunir la zone séjour et l’espace nuit. Un gain de place démultiplié idéal pour les espaces confinés. Tout se cache derrière des ouvertures escamotables, repliables, coulissantes ou abattantes offrant des solutions linéaires ou d’angle. ©Scavolini
Projet Box Life imaginé comme un schéma intelligent de conception d’intérieur, avec un système inédit, complet et modulaire, recelant d’infinies fonctions permettant de réunir la zone séjour et l’espace nuit. Un gain de place démultiplié idéal pour les espaces confinés. Tout se cache derrière des ouvertures escamotables, repliables, coulissantes ou abattantes offrant des solutions linéaires ou d’angle. ©Scavolini

L’îlot terre promise

L’art de zigzaguer

La cuisine Combine est une composition hybride, mariage de raison entre une cuisine intégrée et une cuisine en îlot.
La cuisine Combine est une composition hybride, mariage de raison entre une cuisine intégrée et une cuisine en îlot.
Elle additionne les monoblocs fonctionnels, les plans de travail, et des tables amovibles, créant des zones fixes ou extensibles, s’adaptant au nombre d’invités.
Elle additionne les monoblocs fonctionnels, les plans de travail, et des tables amovibles, créant des zones fixes ou extensibles, s’adaptant au nombre d’invités.
À cela s’ajoutent une vaste gamme de matériaux, des accessoires de cuisine et de lavage. Ainsi, Combine, grâce à sa modularité, permet aux utilisateurs de construire leur cuisine idéale, via notamment la finition caractéristique sur les 4 côtés des monoblocs, permettant de les combiner les uns avec les autres.
À cela s’ajoutent une vaste gamme de matériaux, des accessoires de cuisine et de lavage. Ainsi, Combine, grâce à sa modularité, permet aux utilisateurs de construire leur cuisine idéale, via notamment la finition caractéristique sur les 4 côtés des monoblocs, permettant de les combiner les uns avec les autres.
Design Piero Lissoni. ©Boffi
Design Piero Lissoni. ©Boffi

Fondu dans la masse

Complètement intégrée dans l’espace domestique, la Twenty Royal Grey fusionne avec l’architecture d’intérieur et ses volumes, balayant le concept de meubles de cuisine au profit d’un agencement. L’îlot en marbre avec un plan de travail en Royal Grey s’inscrit dans cette démarche avec une construction en strates, jouant sur le clair-obscur, associée à une table en bois d’eucalyptus. Portes terre-plafond en alvéolaire d’aluminium avec finition Bronze Dust. Design Andrea Bassanello. ©Modulnova.
Complètement intégrée dans l’espace domestique, la Twenty Royal Grey fusionne avec l’architecture d’intérieur et ses volumes, balayant le concept de meubles de cuisine au profit d’un agencement. L’îlot en marbre avec un plan de travail en Royal Grey s’inscrit dans cette démarche avec une construction en strates, jouant sur le clair-obscur, associée à une table en bois d’eucalyptus. Portes terre-plafond en alvéolaire d’aluminium avec finition Bronze Dust. Design Andrea Bassanello. ©Modulnova.

Dynamiques des contrastes

Le designer Vincent Van Duysen prête ses initiales à cette nouvelle cuisine. Le programme VVD travaille sur les oppositions entre finesse des côtés et fortes épaisseurs des plans de travail, le tout rythmé par les matériaux. Les grands plateaux extractibles, les tiroirs ouverts et des chariots insérés sous plan s’ajoutent à ce programme, déjà complet. De plus près, le profil en aluminium dessine la poignée et perfectionne la prise en main, tandis que la nouvelle charnière pivot octroie une ouverture à 180°, tout en optimisant l’espace intérieur. ©Dada
Le designer Vincent Van Duysen prête ses initiales à cette nouvelle cuisine. Le programme VVD travaille sur les oppositions entre finesse des côtés et fortes épaisseurs des plans de travail, le tout rythmé par les matériaux. Les grands plateaux extractibles, les tiroirs ouverts et des chariots insérés sous plan s’ajoutent à ce programme, déjà complet. De plus près, le profil en aluminium dessine la poignée et perfectionne la prise en main, tandis que la nouvelle charnière pivot octroie une ouverture à 180°, tout en optimisant l’espace intérieur. ©Dada

Concept évolutif

La cuisine compacte K6, fille prodigue de la K2, vise la flexibilité esthétique et fonctionnelle. En mouvement, le plateau coulisse dans la profondeur arrière, devenant tour à tour plan de travail ou table de repas.
La cuisine compacte K6, fille prodigue de la K2, vise la flexibilité esthétique et fonctionnelle. En mouvement, le plateau coulisse dans la profondeur arrière, devenant tour à tour plan de travail ou table de repas.
K6 rationalise l’espace, sur 3 x 1 mètres, concentrant, sous plateau, une zone de cuisson, de lavage (évier escamotable) et sur les côtés : fours, réfrigérateur, lave-vaisselle et rangements. Design Norbert Wangen. ©Boffi
K6 rationalise l’espace, sur 3 x 1 mètres, concentrant, sous plateau, une zone de cuisson, de lavage (évier escamotable) et sur les côtés : fours, réfrigérateur, lave-vaisselle et rangements. Design Norbert Wangen. ©Boffi

Décalé

Cuisine +Modo contraste avec ses éléments fermés et ouverts, notamment grâce au décalage du plan de travail, pour mieux le mettre en valeur. L’îlot concentre toutes les fonctions, avec des rangements gain de place et notamment des tiroirs intérieurs supplémentaires. Les matériaux participent à la rythmique. ©Poggenpohl
Cuisine +Modo contraste avec ses éléments fermés et ouverts, notamment grâce au décalage du plan de travail, pour mieux le mettre en valeur. L’îlot concentre toutes les fonctions, avec des rangements gain de place et notamment des tiroirs intérieurs supplémentaires. Les matériaux participent à la rythmique. ©Poggenpohl

Au centre des considérations

Aspen témoigne du retour des matériaux comme le grès ou le bois et de cette confrontation omniprésente entre les colonnes toute hauteur et l’îlot. Ce dernier centralise tous les éléments et les accessoires nécessaires, le tout à portée de main. Accompagné d’une hotte fonctionnelle, qui relie ce rapport de hauteur/largeur, le monolithe fait le choix des matériaux multiples, telles des strates, impulsant une rythmique, avec des façades en aluminium 100 % recyclable, du chêne nodato et un plan en Mamotex Nero Marquina de 60 mm d’épaisseur. ©Doimo
Aspen témoigne du retour des matériaux comme le grès ou le bois et de cette confrontation omniprésente entre les colonnes toute hauteur et l’îlot. Ce dernier centralise tous les éléments et les accessoires nécessaires, le tout à portée de main. Accompagné d’une hotte fonctionnelle, qui relie ce rapport de hauteur/largeur, le monolithe fait le choix des matériaux multiples, telles des strates, impulsant une rythmique, avec des façades en aluminium 100 % recyclable, du chêne nodato et un plan en Mamotex Nero Marquina de 60 mm d’épaisseur. ©Doimo

Aspirations

Qui dit îlots, dit hottes performantes. Pour contrebalancer avec le monolithe, elles prônent un fort impact visuel, lorsqu’elles ne sont pas intégrées dans le plan de travail ou dans un domino de cuisson. Lullaby s’inscrit dans cette veine, participant même à la conception structurelle en lien étroit avec l’îlot. Plus qu’une hotte, elle offre de nouvelles perspectives avec des fonctions satellites, dont la lumière, maîtrisant les ambiances grâce à la modulation d’intensité. ©Elica
Qui dit îlots, dit hottes performantes. Pour contrebalancer avec le monolithe, elles prônent un fort impact visuel, lorsqu’elles ne sont pas intégrées dans le plan de travail ou dans un domino de cuisson. Lullaby s’inscrit dans cette veine, participant même à la conception structurelle en lien étroit avec l’îlot. Plus qu’une hotte, elle offre de nouvelles perspectives avec des fonctions satellites, dont la lumière, maîtrisant les ambiances grâce à la modulation d’intensité. ©Elica
Merci de patienter...

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

J'accepte de recevoir la newsletter DOMODECO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • EQUIP HOTEL 2018
  • Populaires

  • Articles récents

  • Newsletter DOMODECO

    Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

    RGPD national

    Merci et à très bientôt !