DOMODECO - Juin 2017

DOMODECO - magazine n° 73 - Décoration, architecture et design de la région lyonnaise

Abonnement magazine

Abonnement magazine DOMODECO

Articles récents

Articles populaires du mois

Dans le bain de la rénovation

Une salle de bains sommaire, sans rangements adéquats… Telle était la problématique d’Annie et Antoine, les hôtes d’une maison contemporaine construite à la fin des années 90. Dédiée à leurs enfants, Ellia, Matys et Livia, aujourd’hui étudiants, ou à des invités occasionnels, la pièce d’eau nécessitait un nouveau regard, plus moderne, en lien étroit avec l’ambiance de la maison. Pour ce faire, ils ont fait appel au talent de Marion Lanoë, architecte d’intérieur, qui a su impulser une nouvelle aura plus fonctionnelle. Vent de fraîcheur.

Un espace démultiplié

Partant du constat que la salle de bains manquait en fonctionnalité et en esthétisme, l’architecte d’intérieur a retravaillé l’implantation des rangements, les revêtements ainsi que l’espace sanitaire, sans changer les points d’eau existants, ni la douche d’angle. Accessible par deux chambres distinctes, la pièce d’eau devait tenir compte des contraintes de ces points d’accès, tout en augmentant la capacité de rangements. Marion s’est concentrée sur une écriture plus épurée, lisible, n’hésitant pas à apporter de la profondeur et du dynamisme via un jeu de modules horizontal et vertical, exacerbant la luminosité, distillée par l’huisserie
en œil-de-bœuf.

Afin que les meubles ne grappillent pas d’espace sur le volume exigu, l’architecte a pris le parti de créer des rangements sur-mesure, avec une profondeur de 25 cm pour la colonne et de 50 cm pour le meuble sous-vasque, laissant à l’accès chambre, un rayon d’ouverture plus agréable. Toujours dans un souci d’ergonomie, les meubles se délestent de toutes poignées superflues, agrémentés d’un système pushlash. Les tiroirs cachent bien leur jeu et concèdent un beau volume de rangement, avec une hauteur de 23 et 28 cm. Parfaite alternative à la double vasque, la solution Rêve de Jacob Delafon offre tous les avantages de deux zones d’eau, sans les inconvénients. En effet, elle prend moins de place au sein du meuble, notamment grâce à une insertion semi-encastrée, tout en proposant une large plage d’usage.

Elle se pare en prime d’un îlot incorporant les mitigeurs Eurocube – Grohe, ainsi qu’un espace pour disposer les produits de bains. Une solution adéquate pour optimiser les rangements et aérer le volume. Côté sanitaire, les toilettes d’origine ont fait place à un système suspendu, simple à rajouter, tout simplement encastré au sein d’un coffrage additionnel. Il libère la prise au sol et facilite l’entretien. L’occasion d’insérer des niches décoratives, précieux rangements supplémentaires.

L’éloquence des matériaux  

Les matériaux contribuent à l’expression de l’espace, au même titre que le choix des chromatiques. Architecte d’intérieur, mais également coloriste de formation, Marion a exercé son savoir-faire averti. Au sol, le grès cérame aspect béton Pelagos Rett, Kreta – déniché chez Dépôt Service Carrelages Décocéram à l’instar
de tous les revêtements – agrandit le volume grâce aux dimensions de 60 x 60 cm. Les joints rectifiés ultra-fins augmentent, quant à eux, la sensation de grandeur et évitent l’encrassement. Teinte maîtresse, le gris se décline avec plus d’assise sur le meuble colonne, ainsi que le miroir, pour se faire plus discret sur les murs, en version australe et rappeler le camaïeu subtil sur les suspensions laquées Bell, en porcelaine, signées Northern Lighting.

Le jeu de reliefs se matérialise par le graphisme
de la faïence Peru Bianco – Collection Motivi Peru, forte de ses effets nacrés, oscillant entre le violet
et le bleu. Une nuance qui prend toute sa force sur le mur de la fenêtre, brun salé, Seigneurie Peintures. Marion a souhaité jongler entre les finitions mates et brillantes pour créer une dynamique chic et sobre. Elle tisse ainsi un lien entre les matériaux et les meubles, mais également entre toutes les zones distinctes. Les perspectives sont au rendez-vous. Résultat, un volume réveillé, une empreinte contemporaine, un espace optimisé.

 

Galerie d’images

Architecte d’intérieur et coloriste (Lyon 1er)

Architecte d’intérieur et coloriste (Lyon 1er)

1 réponse
  1. Marco dit :

    Bonjour, effectivement le carrelage en 60x60cm agrandit visuellement le volume d’une pièce, surtout s’il est dans des tons clairs. Au demeurant j’avais remarqué qu’il ne s’adaptait pas toujours dans les petites pièces (-de 12M2) et dans des tonalités trop foncées. Sur la photo c’est parfait et on croirait même qu’il s’agit d’andésite ou d’un basalte clair. Très beau!

    Répondre

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Magazine décoration, architecture et design

Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

You have Successfully Subscribed!

Partagez
Tweetez
Épinglez
+1
Email
DOMODECO - Le magazine décoration, architecture et design de la région lyonnaise