Des réalisations au zénith

Après avoir fait le mur, les revêtements s’attaquent au plafond ! Au sommet de nos intérieurs, il n’en reste pas moins oublié. Pourquoi ? Parce qu’il peut vite étouffer les proportions, écraser les volumes. Seulement voilà, il n’y a pas que la peinture blanche, bien au contraire.

Les réalisations audacieuses s’expriment sur une scène résidentielle et surtout tertiaire. Des beaux projets voient le jour au quotidien, qui illustrent la synergie entre fabricant et architectes, décorateurs, designers d’espace. Ensemble, ils créent de nouveaux cieux, hauts en relief. Ces respirations s’illustrent comme des parenthèses dans un contexte donné. Elles mettent en perspectives des scènes, révèlent une ambiance, tout en s’inscrivant dans une dynamique structurelle.

Ces compositions esthétiques sont précieuses en termes d’acoustique et de réflexion lumineuse. Le plafond participe à l’éloquence du volume, du mobilier, de l’agencement. il crée un lien invisible, tangible uniquement dans l’imagination. Il sous-entend, sans prendre parti. Il délimite sans rien imposer.

Votez pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

  • Populaires

  • Articles récents

  • Newsletter DOMODECO

    Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

    Merci et à très bientôt !

    DOMODECO | le magazine décoration, architecture et designDOMODECO | le magazine décoration, architecture et design