Le carrelage, votre liberté d’expression

Alain Bernard, dirigeant de la Carothèque/Bernard Ceramics, un des plus anciens spécialistes français en carrelage, nous livre quelques unes de ses recettes afin de réussir vos choix :

Il n’y a pas de vérité absolue, cependant, afin de vous aider à débusquer les produits qui vous correspondent vraiment, je vous propose ma méthode : si votre carrelage est cohérent avec le LIEU, s’il correspond à vos GOÛTS profonds et qu’il tient compte du phénomène d’EVOLUTION, vous aurez réussi.

Le Lieu

Au sein d’une construction neuve, une maison ou un appartement, cherchez les grands formats de type béton ou pierre à partir de 60 x 60 cm, jusqu’à 150 x 300 cm rectifiés, à poser avec un joint plutôt fin pour un résultat continu, esthétique, fort d’un entretien idéal. Ou encore un parquet céramique patiné, cérusé, blanchi, ciment banché… Ces choix peuvent correspondre également à des lieux anciens, non habités, à l’instar d’un atelier ou d’une grange, transformables en loft. Concernant les bâtiments bénéficiant d’un réel cachet, une demeure historique, une maison bourgeoise, un appartement Renaissance dans le Vieux Lyon, XIXème siècle à Ainay ou aux Brotteaux, mieux vaut privilégier les matières plus traditionnelles, comme les pierres, les terres- cuites, parquets, carreaux ciment décorés ou en damiers. Même si vous souhaitez un décor moderne très dépouillé vous avez intérêt, à tous points de vue, à considérer votre sol comme un élément d’architecture plutôt que de décoration, valorisant de ce fait votre bien. Chaque lieu réclame ses propres solutions et vous devez en tenir compte.

Votre goût

Vous choisissez un sol pour vivre dessus. C’est le socle de votre future tanière. Le revêtement doit être l’expression de votre personnalité profonde. C’est votre GOÛT. Vous sentez-vous plus à l’aise dans une ambiance légère ? Quelles couleurs, quels décors ? Connaître ses goûts, pas évident. Une astuce : 2 colonnes, à gauche tout ce que vous n’aimez pas, que vous ne voulez pas,
à droite les contraires. Peut -être les solutions !

Evolution

Enfin le troisième point : l’EVOLUTION. Vous ne pourrez pas y échapper. Il faut éviter les solutions trop spéciales, théâtrales, pittoresques, qui se démodent très vite. Ne pas chercher décor trop complexe, trop éloigné de votre mode de vie. Des sols polyvalents, voire intemporels sont souhaitables, en cas d’hésitation. Il faut choisir en connaissance de cause, prendre sa part des tendances actuelles et de celles que l’on devine dans un futur proche. Ni trop résister, ni être esclave. Il faut maîtriser et éviter de tomber dans la neutralité, car en matière de décoration ce qui va avec tout ne va au final avec rien.

Galerie d’images

Votez pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

  • Populaires

  • Articles récents

  • Newsletter DOMODECO

    Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

    Merci et à très bientôt !

    DOMODECO | le magazine décoration, architecture et designDOMODECO | le magazine décoration, architecture et design