Main courante pour réalisations peu communes

L’escalier. Cet élément vertical est traduit au sein des intérieurs par une respiration visuelle aujourd’hui affirmée. Il sait être discret pratiquement invisible ou s’imposer par des envolées spectaculaires.

Son A.D.N. structurel et esthétique s’illustre par une maîtrise des matériaux, façonnés par une volonté aérienne. Une escalade visuelle et un confort d’ascension qui s’accompagne d’un garde-corps rampant ou juste d’une main courante qui peuvent changer la donne. Protecteur mais également génie créatif, le garde-corps se plaît à suivre la volée de l’escalier, voire à la transcender.

Invisible

Les maisons contemporaines mettent en exergue l’escalier. L’ouverture des espaces de vie a engendré une nouvelle approche, obligeant les professionnels à trouver de nouvelles solutions. Inhérent à l’architecture, il joue sur une légèreté esthétique, emmenée par des prouesses visuelles mais également techniques. En effet, les architectes, de concert avec les serruriers et les escaliéteurs, transcendent ce lien entre les différentes strates, forts de combinaisons audacieuses, de bois, de métal et surtout de verre ! Ce matériau transparent laisse la part belle à l’éloquence même de l’escalier.

Au choix, il épouse les réalisations concaves et convexes des escaliers balancés, débillardés, suit la géométrie parfaites des ouvrages à quart tournant, deux quarts tournants, des balustrades ou, dans l’air du temps, devient une véritable cloison, soutenant ou pas les marches. Le garde-corps sait également disparaître, pour laisser le limon central seul élément structurel ou le mur porteur dans lequel les marches ajourées viennent s’imbriquer. La main courante se creuse directement dans la cloison.

Métal aérien

Le métal cultive l’univers de la finesse. Il joue sur des rythmiques horizontales mais également verticales, sous formes de filins. Il explore, comme le verre la transparence, avec une grande répartie dans le travail du façonnage. Il donne la parole à des empreintes décoratives élégantes, discrètes, pour des réalisations tout aussi ergonomiques que design. Il est souvent dans le sillage du verre permettant d’apporter une touche concrète dans un univers dématérialisé. Il peut également s’associer au bois, dans une trame narrative plus massive.

Folie créative

Aujourd’hui, il n’y a plus de limites. Les matériaux composites deviennent des muses au service d’architectures innovantes. Acrylique cristallin ou Solid Surface prennent d’assaut le garde-corps. Les escaliers classiques prennent un autre tournant esthétique et les créations une nouvelle assise. La lumière entre alors en scène, intrinsèque au projet. Les matériaux structurent avec pertinence les décors, pour mieux surprendre les mises en scène intérieures. Malléables à souhait, ils se tordent, se déforment à volonté, pour devenir de vrais rocs, une fois façonnés.

Galerie d’images

Votez pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

  • Populaires

  • Articles récents

  • Newsletter DOMODECO

    Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

    Merci et à très bientôt !

    DOMODECO | le magazine décoration, architecture et designDOMODECO | le magazine décoration, architecture et design