Amandine Chhor & Aïssa Logerot, une promesse

Rencontré dans les allées de maison&objet, côté talent à la carte, le couple à la vie et au travail, Amandine & Aïssa, nous a séduit.

À 33 et 35 ans, leur cv est élogieux, en solo et en duo, à l’image de leurs diplômes. En 2013, ils créent leur studio main dans la main ac/al. Des initiales qui résonnent déjà chez petite friture, Ligne Roset, Marcel By ou encore Kann Design !

Résidents des Ateliers de Paris, Amandine & Aïssa aimantent les objectifs sur la scène Talent à la Carte 2016. Mais avant de monter sur ce podium, tout commence sur les bancs de l’ENSAAMA (École Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Art), puis l’ENSCI (École Nationale Supérieure de Création Industrielle). Aïssa ajoute à ses formations, un CAP en ébénisterie et l’École Boulle.

Avant de croiser leur regard créatif, ils forgent leur expérience dans les bureaux de grands designers et maisons. Amandine côtoie en indépendante Mathilde Brétillot et déploie ses talents de scénographe pour les musées, avant de signer chez Hermès, quatre ans, dans le département Innovation. Aïssa s’illustre chez Bruno Moinard et l’architecte Dominique Perrault. Tous deux ont tutoyé Mathieu Lehanneur. Mais ce qui les caractérise le plus demeure leur passion pour le fait main et les rencontres qui en découlent. Dès lors, ils s’épanouissent sur des projets d’aide au développement de l’artisanat, à l’étranger. Cameroun, Maroc, Cambodge et dernièrement le Japon.

En 2013, ils fondent leur studio et une famille, avec deux enfants ! Bref, vous l’aurez compris, ils ne s’arrêtent jamais ! Les Ateliers de Paris, deviennent leur repère. Et qu’en est-il de leur design ? Pour Amandine, leur vision complémentaire est une force :
« Nous nous influençons mutuellement. La fonction est au cœur de nos projets. L’élaboration du matériau et le process de réalisation sont pour nous les pierres angulaires d’un design épuré et fonctionnel. Nous nous libérons des effets gratuits ou ornementaux, pour aller droit à l’essentiel. Cela s’exprime par un travail très minutieux sur l’esthétisme et le détail, matérialisé par une rigueur dans l’assemblage et une justesse des proportions. »

Quelque chose nous dit, que l’on n’a pas fini d’entendre parler d’eux. Alors, un conseil pour les designers qui vous suivent ? « À l’instar de tous les métiers passions, il est difficile d’être à la fois dans la création, la communication et la gestion. Aujourd’hui, tout va très vite. L’information abonde à une vitesse affolante, comme si tout se transformait en denrées périssables ! Alors stop ! Prenez votre temps d’installer une démarche claire et précise dans votre process créatif. Nous nous sommes rendus compte au cours de nos voyages, aux côtés des artisans, de cette notion essentielle. À Tokyo, il émane dans leur savoir-faire une harmonie naturelle. Au Cambodge, nous sommes revenus sur terre. La création sous-entend bien d’autres enjeux vitaux. Cela redéfinit les priorités du design ! »

Amandine & AÏssa jonglent avec les mobiliers et les accessoires (chaises, étagères, tapis…) mais également avec les matériaux (métal, verre ou bois). Et en janvier 2017, ils arrivent avec une collection de vases en céramique… À suivre.

Galerie d’images

Votez pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

  • Populaires

  • Articles récents

  • Newsletter DOMODECO

    Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

    Merci et à très bientôt !

    DOMODECO | le magazine décoration, architecture et designDOMODECO | le magazine décoration, architecture et design