DOMODECO - Juin 2017

DOMODECO - magazine n° 73 - Décoration, architecture et design de la région lyonnaise

Abonnement magazine

Abonnement magazine DOMODECO

Articles récents

Articles populaires du mois

Couleur nouvelle génération

Cinq architectes d’intérieur lyonnais en devenir racontent leur univers chromatique.

Cinq architectes d’intérieur lyonnais en devenir racontent leur univers chromatique. Pour vous, ils ont choisi trois couleurs qui font écho à leur style architectural. La couleur comme un outil.

Marlène Reynard

La couleur réveille les intérieurs

Marlène Reynard

Marlène Reynard

« En lien étroit avec le travail de volumétrie, elle accentue ou démultiplie les perspectives et les ambiances qui n’auraient jamais eu cette éloquence sans elle. La couleur complète l’ambition architecturale initiale, si elle demeure bien évidemment savamment maîtrisée. Associées à la richesse des matériaux actuels, les teintes vibrent avec profondeur et s’inscrivent comme un élément architectural à part entière. La mise en scène participe à cet échange conceptuel et vient créer en lien avec les matières, des respirations fortes ou plus tempérées en résonance avec le fil chromatique du projet. La couleur est ce langage qui permet de donner ce supplément d’âme et de faire écho à la personnalité de l’occupant. »

Gris Ouessant, Chromatic - Cromarty 285, Farrow & Ball - Bleu Sarah, Ressource.

Gris Ouessant, Chromatic – Cromarty 285, Farrow & Ball – Bleu Sarah, Ressource.

Géraldine Contet

La couleur est une valeur ajoutée qui nourrit un projet.

Géraldine Contet

Géraldine Contet

« . Très personnelle, elle naît non pas au départ de l’ambition architecturale, mais dans la réflexion générale décorative. Les volumes, les perspectives, les circulations s’élèvent, dénués de tout partis pris chromatiques, avant de laisser la couleur raconter son histoire. Cette dernière se révèle dans chaque élément qui compose le lieu, dans une pierre composite murale, un revêtement tissu, un enduit… pour venir habiller l’architecture d’intérieur. Elle prend alors la forme d’images directement liées au ressenti des clients. Comme une empreinte digitale qui n’appartiendra qu’à un seul et même projet. La couleur nourrit notre démarche architecturale. »

Cornfoth White N°.228 - Down Pipe N°.26 - Green Smoke N°.47. Farrow & Ball.

Cornfoth White N°.228 – Down Pipe N°.26 – Green Smoke N°.47. Farrow & Ball.

Marion Lanoë

La couleur a un rôle essentiel dans mes projets d’aménagement et de décoration.

Marion Lanoë

Marion Lanoë

« C’est une question d’équilibre, mais également d’associations judicieuses pour créer une ambiance cohérente. Un univers chromatique pertinent participe à la mise en ambiance. Dans la délimitation des volumes, la couleur trouve son éloquence et participe à leur perception. Nous pouvons ainsi mettre en avant les atouts d’une pièce et dissimuler a contrario ses défauts. Son utilisation est personnelle et les associations multiples. Par exemple, le gris anthracite est pour moi une teinte chic et feutrée, le vert céladon est un caméléon doux, frais et suranné, lorsqu’il est associé à un jaune lumineux. À savoir, la couleur n’est pas que synonyme de peinture ! Elle est aussi matière personnifiée par le papier peint, la faïence et se retrouve par ponctuations dans le fil conducteur de l’univers décoratif. »

Railings N°.31, Farrow & Ball - Jaune F2.50.60, Sikkens - Vert Ficus CH1 1132, Seigneurie.

Railings N°.31, Farrow & Ball – Jaune F2.50.60, Sikkens – Vert Ficus CH1 1132, Seigneurie.

Olivier Dutel

 La couleur ne se délimite pas à sa dimension murale !

Olivier Dutel

Olivier Dutel

« Plafond, sol, la couleur participe à l’expression d’un volume. Comme une anamorphose, elle peut déformer l’optique. Elle souligne, attire l’œil, porte l’attention sur un angle et appuie la perspective. La couleur s’exprime également à travers la matière, des papiers peints ou encore des tissus. C’est un point de vue que j’explore de plus en plus, créer du relief, de la profondeur par les matériaux et les matières reliéfées qui influencent directement la couleur. Je ne suis pas dans l’exagération multichromatique. J’aime beaucoup travailler une couleur dans ses déclinaisons, ses nuances camaïeux maîtrisées, jusque dans la personnalité d’un mobilier ou d’un objet. Et surtout jouer avec les effets de lumière ! »

Calke Green N°.34, Farrow & Ball - French Gray N°.18 - Japanese Red, Expormim.

Calke Green N°.34, Farrow & Ball – French Gray N°.18 – Japanese Red, Expormim.

Rémi Giffon

L’univers chromatique que je propose joue sur la subtilité des blancs.

Rémi Giffon

Rémi Giffon

« À savoir, la perception des espaces est influencée par les détails, des tons clairs ou obscurs qui font toute la différence. Tout dépend du rendu que l’on souhaite impulser ! Un lieu monochromatique perdra son unité formelle. De même, des couleurs sombres diminueront la sensation de hauteur au plafond, ou sur les murs, rétréciront la largeur de la pièce. Raison pour laquelle, je dissocie la dimension verticale de la ligne horizontale. C’est avant tout une question de ressenti et de perspectives. À l’horizontale, je privilégie le blanc pur qui impulse une envolée plus généreuse, tandis que sur les murs, un blanc plus chaud rassure. La couleur à proprement parler, vient alors marquer le lieu via le mobilier, les objets de décoration, par petites notes maîtrisées. »

Blanc pur, souvent pour les plafonds, Blanc chaud crème  et Blanc intermédiaire, pour les murs

Blanc pur, souvent pour les plafonds, Blanc chaud crème et Blanc intermédiaire, pour les murs.

Photographe Sabine Serrad

0 commentaires

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Magazine décoration, architecture et design

Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

You have Successfully Subscribed!

22 Partages
Partagez21
Tweetez
Épinglez
+11
Email
DOMODECO - Le magazine décoration, architecture et design de la région lyonnaise