Trois maisons incroyables à Singapour

Embarquement immédiat pour Singapour,où le talent de l’agence emblématique K2LD nous plonge au cœur d’une architecture insolite, voire trois… regroupées au sein d’un même terrain.

À l’origine, une histoire de famille. Née du désir de trois sœurs, Hong (2), Bee (1) et Khoon (3), de réinvestir le terrain familial, dans la banlieue singapourienne, cette conception révèle tout le savoir-faire des architectes, dans l’entrelacs d’une vision collégiale, d’une écriture commune, mais d’un caractère et une âme propres à chaque réalisation de 600 m2. Évasion.

Trois sœurs, un lien architectural

Ce n’est pas un hasard ! Nos hôtesses, Hong, Bee et Khoon ont grandi ici, au sein d’une vaste maison. Suite à l’héritage du terrain de 2 400 m2, elles ont souhaité revenir sur le lieu de leur enfance, pour se le réapproprier, fortes d’une approche architecturale contemporaine. Pour concevoir ce projet audacieux et complexe, elles ont fait appel à l’agence d’architectes réputée K2LD. Leur mission : créer trois maisons distinctes, équitables, tout en composant avec des extérieurs communs, mais des réalisations différentes.

Un pari osé ! L’architecte Shiou Hee nous confie les prémices de la réalisation : « Le terrain n’étant pas carré, sans angles distincts, la division en 3 parties semblait complexe. De plus, les sœurs désiraient une entrée d’un seul et même côté de la rue. Une réelle problématique qui aurait conduit à créer des parcelles parfaitement parallèles, de largeurs et de longueurs différentes, dénaturées par une orientation pauvre en ensoleillement… »

Suite à une discussion très instructive sur l’appréhension du partage du jardin, l’architecte a réussi à convaincre les sœurs d’adopter une autre implantation, soucieux d’un quotidien plus agréable et mieux adapté. A savoir deux maisons en L et une troisième linéaire. On ne vous cachera pas que la cadette, Bee, a dû faire un léger sacrifice en intégrant cette dernière implantation… Mais aujourd’hui, elle profite avec largesse des deux jardins de ses sœurs et d’une piscine. Tandis que l’aînée et la benjamine Hong et Khoon bénéficient respectivement d’un plan d’eau auréolé d’un bonsaï et d’un large bassin Koï. Le cœur de cette conception demeure le jardin central, véritable âme du projet, bercé par un paysage chinois classique avec quelques connotations empruntes au jardin de Suzhou ou encore zen japonais.

Chaque membre de la famille peut en profiter. Le langage architectural est parfaitement cohérent, lié par une enveloppe commune, ainsi que les chevrons, les corniches en porte-à-faux, permettant l’évacuation des eaux de pluies et les pare-soleil en bois… Le tout s’exprimant de concert sur l’ensemble des maisons.

Chacune son chez-soi

Chaque plan a été pensé au plus près des besoins et des styles de vie des propriétaires. Un jardin collectif certes, mais également des espaces privés propres à chaque maison, qui créent cette sensation de chez soi respective. Pour Shiou Hee, « le travail d’orfèvre du bois (teck et Chengai), mais également l’utilisation de grandes planches de bois tropical importé de Bali – afin de réaliser l’ensemble du mobilier, de la cuisine ou encore des bancs – ont permis de configurer des intérieurs sur-mesure, selon les souhaits des propriétaires. » Le mobilier contemporain ainsi dessiné par l’agence d’architecture vient mettre en relief les meubles familiaux aux sonorités plus traditionnelles, voire anciennes.

La trame architecturale matérialisée par les panneaux en bois s’inscrit comme une empreinte architecturale forte, contrastant avec les revêtements en granit gris. Véritables écrans de protection indispensables contre les vents violents tropicaux ou encore le soleil, ils permettent également de gérer l’intimité de chacun au gré des desideratas. Shiou Hee nous confie : « ce projet a vu le jour uniquement parce qu’avant toute chose, les trois soeurs s’entendent à merveille et partagent des activités familiales. Notre but a été de recréer ce parfait équilibre entre individualité et esprit familial. »

Mais ce sont encore Hong, Bee et Khoun qui en parlent le mieux : « nos aspirations n’auraient pu se réaliser sans l’esprit créatif de l’agence d’architecture. Nos trois maisons forment un ensemble harmonieux, avec pourtant de grandes différences, reflet de nos personnalités distinctes. Chaque agencement, chaque décoration intérieure est unique. Lorsque nous nous rendons les unes chez les autres, nous n’éprouvons pas le sentiment d’habiter dans la même maison, bien au contraire. La conception de ces demeures, le jardin à partager… mais surtout le fait de vivre là où nous avons grandi… C’est vraiment la définition du mot famille. »

C’est également une parfaite réussite, récompensée par le prestigieux Singapore Design Awards 2012.
Mais pour les sœurs, leur lieu de vie reste une parfaite illustration de ce qu’affirmait Aristote : « la totalité est plus que la somme de ses parties. »

Réalisation K2LD Architects Photographe Frenchie Cristogatin
Réalisation K2LD Architects Photographe Frenchie Cristogatin
Merci de patienter...

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

J'accepte de recevoir la newsletter DOMODECO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • EQUIP HOTEL 2018
  • Populaires

  • Articles récents

  • Newsletter DOMODECO

    Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

    RGPD national

    Merci et à très bientôt !