Un bel appartement Haussmannien réhabilité par l’architecte Isabelle Bouchet

Direction Paris. L’architecte Isabelle Bouchet a fait le choix de la couleur et d’un ameublement post industriel et contemporain dans ce bel appartement Haussmannien, ancienne résidence de l’ambassadeur du dernier Tsar de Russie ! Une réhabilitation réussie sur 220 m2, respectueuse des codes classiques.

Lustre d’antan

Sur la cheminée en marbre de Carrare, sculpture de Nathalie Decoster et vase « Tree Trunk » Hay chez Fleux. Console métal « Grande Sœur » de Nicolas Gaudin pour Home Design et pouf « Mushroom » mini de Pierre Paulin chez Etat de Sièges. Photo de Christophe Jacrot chez Galerie de l’Europe. Table basse de Eero Saarinen chez Knoll et tapis Landart bleu, Ma Poésie. Coussin Knot, Design House Stockholm, Fleux.
Sur la cheminée en marbre de Carrare, sculpture de Nathalie Decoster et vase « Tree Trunk » Hay chez Fleux. Console métal « Grande Sœur » de Nicolas Gaudin pour Home Design et pouf « Mushroom » mini de Pierre Paulin chez Etat de Sièges. Photo de Christophe Jacrot chez Galerie de l’Europe. Table basse de Eero Saarinen chez Knoll et tapis Landart bleu, Ma Poésie. Coussin Knot, Design House Stockholm, Fleux.

Situé à l’étage noble d’un immeuble de la fin du XVIIIème siècle, cet appartement bénéficie d’une très belle hauteur sous plafond de 3m20. Le parquet en point de Hongrie, les cheminées en marbre ou en bois sculpté, les moulures et stucs richement décorés, les gargouilles, le plafond à caissons ornés de faïence dans la pièce de réception, sont autant d’atouts majeurs qu’Isabelle s’est attachée à remettre en valeur : « J’ai pris un réel plaisir à rénover et à magnifier ce lieu si bien exécuté. Je lui ai redonné son identité de départ, en retirant tout ce qui le masquait, notamment de nombreux placards et quelques cloisons, témoignages des transformations successives. » Les volumes initiaux lustrés et les pièces réorganisées donnent toute la mesure du lieu, à la fois atypique et majestueux.

Tous les éléments anciens ont été conservés et magnifiés par l’architecte Isabelle, qui s’est attachée à rendre cet intérieur chaleureux et accueillant, tout en respectant l’existant.

Style de vie moderne

Table signée Pierre Bonnefille avec plateau calligraphié, pièce d’exception réalisée à partir de pigments minéraux. Fauteuils couleur bleu lavande, Moroso. Applique Petite Flamme de Serge Mouille.
Table signée Pierre Bonnefille avec plateau calligraphié, pièce d’exception réalisée à partir de pigments minéraux. Fauteuils couleur bleu lavande, Moroso. Applique Petite Flamme de Serge Mouille.

Vivant dans cet appartement avec son mari et ses deux fils, Isabelle avoue s’être réappropriée les lieux, en privilégiant les volumes et la circulation : « Après avoir vécue dans un grand appartement Haussmannien où l’espace paraissait immense avec des pièces isolées, j’ai repensé le rôle de chaque pièce en les reliant par une grande entrée distribuant la cuisine, le salon, la salle à manger et le bureau. » En résulte un espace de vie chaleureux et fonctionnel où toute la famille évolue avec convivialité.

Les œuvres d’art contemporaines et le mobilier design se mêlent aux codes classiques sans heurter le regard. Transformée en salle à manger, la pièce de réception offre des dimensions spectaculaires, une cheminée monumentale en bois sculpté, un plafond à caissons décorés de faïence soutenue par des gargouilles. Baigné de lumière grâce à une porte fenêtre toute hauteur, l’espace s’ouvre sur un balcon en verrière faisant office de bow-window. Cet encorbellement au charme ensorcelant offre une perspective supplémentaire à cet appartement en duplex dont l’étage distribue l’espace nuit, composé de la chambre parentale et de celles des garçons.

La note personnelle

Isabelle avoue s’être réappropriée les lieux, en privilégiant les volumes et la circulation
Isabelle avoue s’être réappropriée les lieux, en privilégiant les volumes et la circulation

Pour Isabelle, la dimension chromatique est essentielle à toute réalisation : « Dans l’acte conceptuel, la couleur est un élément clé. Je tiens compte de l’environnement extérieur, de la vue qui s’offre au regard pour le retranscrire à l’intérieur ; comme le bleu du ciel parisien que l’on retrouve dans tout l’appartement. » Le choix des collections Argile s’est imposé, dont la texture à la fois poudrée et mate inspirée de la terre et des teintes naturelles. Ainsi, « Terre de Bohême », « Bleu cendré », « Albus », « Sable blanc », « Terre bleue » viennent rythmer l’espace tout en insufflant une certaine légèreté aux volumes.

La peinture devient ce liant à même d’unifier tous les éléments décoratifs originels, tels que les cheminées, les corniches, les stucs, le plafond à caissons, sans omettre les sols, le parquet et les carreaux de ciment rénovés. La couleur permet ainsi de relier les éléments entre eux et de respecter l’identité patrimoniale du lieu, sans jamais ressentir le poids du passé. Dès lors, les pièces soutiennent le mélange des styles, mariage réussi entre les éléments classiques, les œuvres contemporaines et les meubles design

Votez pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

  • Populaires

  • Articles récents

  • Newsletter DOMODECO

    Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

    Merci et à très bientôt !

    DOMODECO | le magazine décoration, architecture et designDOMODECO | le magazine décoration, architecture et design