Tonalités hispaniques, une rénovation chromatique par les architectes Matteo Colombo et Andrea Serboli

On vous emmène à Barcelone. Plus précisément dans le quartier de Born. Ici, un vieil immeuble du XIIIe siècle a laissé rentrer la couleur en grande pompe, baignant 65 m2 dans le bain du rose poudré, du bleu profond et du corail pétillant, reflet de l’hôtesse dynamique de ces lieux, évoluant dans le monde de la mode. Une rénovation chromatique complète, signée par les architectes Matteo Colombo et Andrea Serboli, CaSA.

Réinterprétation

À l’origine, la configuration cloisonnée ne laissait que peu de place à la lumière naturelle ; le salon et la cuisine situés dans la partie sombre de l’appartement, loin des ouvertures. Les architectes ont ainsi bouleversé l’ordre établi, avec une nouvelle disposition flattant les proportions généreuses des volumes anciens de 4 mètres sous plafond, tout en révélant le patrimoine dissimulé jusqu’alors, à l’instar des poutres ou des volets aux motifs détaillés restaurés.

Libéré de ses nombreuses cloisons, l’espace de jour retrouve une assise et ses fonctions premières. Seul le mur ceinturant la chambre a été conservé, transformé en mur-placard, concentrant un nombre impressionnant de rangements fonctionnels, à l’entrée, réalisé par FustHeri. Cette pièce maîtresse toute hauteur, d’un bleu profond se plaît à imiter la boiserie. Une condition sine qua non de la propriétaire pour ranger ses vêtements, ses accessoires, ses équipements de sport et les objets inhérents au quotidien domestique.

Astucieux, les panneaux laqués dérobent au regard l’accès à la chambre, préservant l’intimité de la pièce. L’embrasure de 2,5 mètres, habillée de rose poudré, crée un lien avec la pièce à vivre, à l’instar de la percée murale imaginée comme un cadre décoratif, pendant de la petite fenêtre autrefois condamnée.

Boîte à idées

Le module corail intégré à la cuisine aimante immédiatement les regards. Ce volume singulier, en forme d’arc, dissimule en réalité une salle de bains invité, indépendante de la chambre, pour répondre au souhait de la maîtresse de maison. Un volume occupant toute la hauteur aurait étouffé l’espace ; le diminuer de moitié l’aurait transformé en un coin poussiéreux.

Nous avons donc opté pour une forme en arc qui, tout en touchant presque le plafond, augmente et conserve la hauteur totale de la pièce, décryptent les architectes. Cette inspiration « arquée » fait écho aux « voûtes catalanes » retrouvées de-ci de-là dans l’appartement, repris par la table centrale et le granit rose de la crédence ainsi que du plan de travail de la cuisine, un espace repas informel imaginé comme une péninsule.

La chambre, accessible depuis la pièce de jour par une double porte pivotante, accueille également la salle d’eau principale aux nuances rose poudré, cela va de soi ! Résultat, une optimisation parfaite de la surface, où chaque pièce dispose d’un volume idoine, tout en étant parfaitement fonctionnel.


Photographe Roberto Ruiz.

Merci de patienter...

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

  • Populaires

  • Articles récents

  • Newsletter DOMODECO

    Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

    Merci et à très bientôt !