DOMODECO - Juin 2017

DOMODECO - magazine n° 73 - Décoration, architecture et design de la région lyonnaise

Abonnement magazine

Abonnement magazine DOMODECO

Articles récents

Articles populaires du mois

L’art de s’approprier des volumes

Tombés sous le charme d’un duplex, à flan de colline fidésienne, Xavier et Magali ont fait appel à l’agence Dank Architectes, afin de se projeter au sein de leur future acquisition. Le bien de 160 m2, aux portes de Ste Foy-lès-Lyon, additionnait les pièces borgnes et les volumes disproportionnés. Séduit par la proposition de rénovation, esquissé par le jeune architecte Steven Guigoz, le couple a, sans hésitation, signé l’achat de cette maison/appartement aujourd’hui parfaitement optimisée. Regard croisé entre création et sur-mesure.

Agencement des pièces

Avant de concevoir le scénario final, Steven a longuement dialogué avec les anciens propriétaires et nos hôtes actuels, afin de déterminer les problématiques de vie, cerner les futurs besoins et optimiser en conséquence. Née de plusieurs constats, l’organisation des pièces a été repensée. L’architecte a tout de suite pris le parti de scinder l’espace entre les pièces de jour et de nuit. Au vue de la disposition des ouvertures, seulement en façade nord et est, le salon, la salle à manger et la cuisine ont naturellement eu le privilège de se positionner, à fleur de lumière, en lien étroit avec la terrasse. Ils laissent aux espaces opposés, plus bas de plafond, une lumière indirecte. La distribution des pièces s’organise autour d’un élément central, lien vertical, mais également horizontal. Différencié par sa couleur grise, le bloc/cloison, soulignant l’escalier, se définit par de multiples usages. Au rez-de-chaussée, il enchâsse les pièces aveugles, buanderie et cellier, tout en créant un lien avec le coin télévision. À l’étage, il se démarque par une fonction de meuble et de garde-corps, marquant l’entrée des pièces de nuit.

À l’instar de tous les espaces de rangements, il reflète un travail colossal en termes de menuiserie et d’agencement sur-mesure. Au premier niveau, l’espace s’orchestrait autour de seulement deux chambres, une salle de bains et une mezzanine. Condition sinequanone de de nos hôtes, une troisième chambre ! Steven a donc fermé la mezzanine, chapeautant l’espace télévision, créant un écho graphique à l’avancée surplombant la cuisine. Ainsi, la chambre parentale peut bénéficier d’une belle superficie et d’un espace dressing cousu main ! Autre problématique : la possibilité de recevoir occasionnellement la famille ! Une chambre d’amis ? Steven a alors imaginé un espace multi-usages, hébergeant le coin télévision, bureau, se transformant, par le biais d’une cloison coulissante, à galandage, en un espace clos et autonome, bénéficiant de sa propre salle d’eau.

Le sur-mesure à l’honneur

Du mobilier, en passant par l’escalier jusqu’à la menuiserie, Steven a imaginé chaque détail, en synergie avec l’atelier d’ébénisterie Publié & Associés (Bully), ainsi que le serrurier Bruno Joly (Courzieu). Un travail remarquable et millimétrique qui favorise un gain de place conséquent. L’îlot, le rangement linéaire, propres à la cuisine ou encore la rythmique du bureau, enfermant tout l’équipement audiovisuel, deviennent des éléments de décor à part, au même titre que l’escalier, en tôle cirée. Aérien, ce dernier a fait l’objet d’une réelle réflexion, ne s’appuyant aucunement sur le mur, mais sur les dalles du rez-de-chaussée et du premier niveau. Il pose un regard brut sur la prédominance blanche, la table de la salle à manger, dessinée par l’architecte, s’inscrivant en résonance.

Les marches en bois, quant à elles, visent une acoustique plus confortable, un toucher plus agréable, tout en rappelant la menuiserie. Les revêtements se sont volontairement portés sur des teintes claires, afin de refléter un maximum de lumière. Au sol, le charme du bois ponctue les espaces plus cosy, tandis que la résine, réalisée par ADR Résine (Gleizé) s’impose comme un lien entre le trio cuisine, salle à manger et salon. Pour parfaire le décor, le mobilier s’exprime dans une dynamique de modularité, à l’instar des assises – Cubic, signés Sits (Barocco – Lyon 2ème) – flexibles des dossiers aux accoudoirs, ou encore le sofa Fat, dessiné par Patricia Urquiola pour B&B Italia (Création Contemporaine – Lyon 3ème). L’ensemble de l’éclairage, choisi chez Ouest Luminaires (Lentilly), vient ponctuer discrètement et harmonieusement cette scène expressive. Aujourd’hui, Magali et Xavier profitent pleinement de leur duplex : « nous avons été particulièrement surpris par l’écoute, ainsi que par les solutions proposées, matérialisées avec brio sur les 3D, fidèles à la réalité ! »

Réalisation Steven Guigoz – architecte
Agence Dank Architectes – ZA Gorge de Loup – Bât; 3
24 av. Joannès Masset – Lyon 9ème  – 09 51 56 54 83
www.dankarchitectes.com

 

Galerie d’images

Rénovation d'un duplex, au coeur de Sainte Foy lès Lyon, réalisée par Dank Architectes. Photographe Frenchie Cristogatin

1 réponse

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Magazine décoration, architecture et design

Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

You have Successfully Subscribed!

Partagez
Tweetez
Épinglez
+1
Email
DOMODECO - Le magazine décoration, architecture et design de la région lyonnaise