Imaginé comme un refuge verdoyant, cet appartement de 150 m2, situé au centre de Brera, renoue avec la nature environnante. Poétiquement baptisé « Le Temps Retrouvé », le projet semé par les architectes/designers Andrea Marcante et Adelaide Testa, s’érige comme l’extension d’un jardin. Nouvel Eden.

Irruption naturelle

À l’abri de l’effervescence du quartier le plus « design » de Milan, cet appartement évolue hors de l’espace-temps, dans le souvenir d’une maison de campagne. Le studio Marcante-Testa délivre ainsi une conception axée sur les valeurs familiales, les histoires, les souvenirs à même de créer un lieu où s’identifier et construire un rapport personnel devient une évidence. Dans l’écriture du projet, le respect de l’existant, les textures, les matières, le mobilier vintage, les effets graphiques et les chromatiques intenses sont les dépositaires de cette vision personnelle.

Les architectes s’attachent à rétablir les valeurs intrinsèques de l’habitat en laissant la nature dompter les pièces, tout autant que la lumière. Ainsi, la structure architecturale du bâtiment n’a pas été modifiée, mais la perception de l’espace a été renforcée. Cette dernière, apprivoisée par les nuances chromatiques et le feuillage du papier peint Chiavi e Segrete de Fornasetti pour Cole & Son, varie selon les pièces, renforcée par des ponctuations maîtrisées pour mieux identifier les fonctions sans les enfermer, à l’instar de la résine au sol, imaginée comme des tapis. La circulation retravaillée s’apparente ainsi à une promenade printanière.

Multiples facettes

La décoration participe à cette balade et à l’élaboration des volumes, comme le meuble/paravent, en MDF et cannage, séparant le salon de la salle à manger/cuisine. Le mobilier chiné ou dessiné invoque des matériaux doux et naturels à l’instar de l’osier, de la paille de Vienne et du lin. Ils prennent la forme de sièges, de cloisons mobiles accessoirisées, de têtes de lit, de portes d’armoires… En ce lieu, l’hyper-modernité ou la super-technologie semblent bannies. Elles sont remplacées par une conception travaillée comme des facettes de la personnalité mettant en avant des tempéraments, comme l’humour, la douceur… et cette capacité à ne jamais se prendre trop au sérieux, même lorsqu’il s’agit d’un projet d’architecture, confie le duo.

Aujourd’hui, le studio a remporté de nombreux prix, leurs projets salués pour leur démarche tout aussi rigoureuse que sensible et émotionnelle. Être sérieux et amusant, authentique et raffiné, avoir des racines profondes et aimer le monde : des mélodies indépendantes qui se mélangent aux règles d’une conception rigoureuse, dixit les architectes. Un état d’esprit que l’on retrouve parfaitement dans cette réalisation. « Le Temps Retrouvé » mêle avec brio une empreinte actuelle et un passé nostalgique.


Photographe Carola Ripamonti

 

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • MAISON&OBJET janvier 2019
  • Articles récents

  • Newsletter DOMODECO

    Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

    RGPD national

    Merci et à très bientôt !