La colline de la Croix-Rousse recèle de véritables pépites, mais aussi de nombreux casse-tête ! Avec leurs hauteurs héritées des canuts, les appartements peuvent, entre les mains d’architectes d’intérieur créatifs, déployer des trésors d’ingéniosité ! C’est le cas de Johany Sapet, qui a littéralement maximisé ces 65 m2 ! Jeu de construction.

Aucune pièce n’est borgne ! Tous les volumes communiquent les uns avec les autres par le biais des fenêtres d’atelier.

Prise de hauteur

Johany Sapet - Lauréat N°1
Concours ArchiINSTARS

À l’origine, la propriétaire des lieux, Annie, souhaitait améliorer l’isolation thermique et acoustique de son logement, gênée quotidiennement par des nuisances sonores. De ce besoin essentiel est né un projet de rénovation globale, pour insuffler davantage de lumière et optimiser les volumes. L’architecte d’intérieur en a profité pour « fabriquer » de la surface supplémentaire, via une construction cousue main !

Comment ? En domptant l’envolée verticale inexploitée. Pour ce faire, Johany Sapet a fait table rase de l’existant. Les sols ont été déposés, les cloisons doublées, pour isoler l’ensemble de manière plus efficace. Puis les « boîtes » sont arrivées… Face à face, elles renferment la salle de bains aux côtés de la cuisine ouverte et la chambre avec dressing, donnant vie au-dessus à deux espaces mezzanines, accueillant respectivement une chambre d’amis et un bureau.

Entre, se développe un dédale d’escaliers qui génère une circulation parfaitement maîtrisée, mais également des rangements particulièrement astucieux, ouverts et fermés, à même de valoriser les précieux livres et disques d’Annie ou de cacher son imposant équipement de canyoning. Une construction habile qui libère la pièce de jour. Mais Johany Sapet est même allé plus loin. Aucune pièce n’est borgne ! Tous les volumes conçus communiquent les uns avec les autres, grâce à l’insertion dans les différentes cloisons de fenêtres style atelier. Et ce, même dans la salle de bains, identifiée par sa porte bleu canard, qui bénéficie de la lumière naturelle via une ouverture horizontale absorbée dans la crédence de la cuisine.

Ainsi, l’ensemble de la réalisation tourne son énergie architecturale vers la lumière naturelle distillée par les menuiseries d’origine évoluant sur une seule façade. De 65 m2, Johany Sapet a augmenté la surface de vie de 17 m2 (hors Carrez), démultipliant la fonctionnalité. Aujourd’hui, Annie ne cache pas sa satisfaction, profitant enfin comme il se doit de son nouveau « chez elle » : j’ai changé d’appartement sans même déménager !

Johany Sapet, Créatif Millimétrique

Johany Sapet

Diplômé il y a presque 10 ans des Arts appliqués, Johany Sapet se spécifie sur les bancs de l’école en architecture d’intérieur et environnement. Il fait ses premières armes dans une agence d’urbanisme et de mobilier urbain avant de créer son propre studio en 2015, à tout juste 30 ans. À l’aise dans tous les univers – boutiques, restaurants et résidentiel –, il multiplie les projets exemplaires, dont l’établissement étoilé PRaiRial, lauréat du concours Lyon Shop Design 2017. Mais ce qui caractérise le plus Johany Sapet demeure cette capacité à s’immerger dans ses réalisations, avec son attention généreuse et son écoute bienveillante, pour en extraire toutes les subtilités ; maestro de l’agencement sur-mesure, de l’optimisation et du graphisme. Douces, chaleureuses, précises et habiles, ses conceptions font la part belle à l’ingéniosité, avec cette imagination architecturale qui n’appartient qu’à lui !

Studio Johany Sapet

Voir le site


Photographe Sabine Serrad

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Articles récents

  • Populaires

  • Newsletter DOMODECO

    Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

    RGPD national

    Merci et à très bientôt !