Piscine et spa 2016, living pool

« Pièce à vivre », « concept indoor-outdoor », « jardin architectural »… Depuis quelques années, l’appréhension des espaces extérieurs s’inscrit dans une dimension esthétique et fonctionnelle, en lien étroit avec notre intérieur. Aujourd’hui, cette vision atteint son apogée, boostée par un savoir-faire toujours plus averti.

Un savoir-faire qui se perfectionne avec les habitudes de vie et une volonté d’ancrer son espace extérieur au sein d’un ensemble paysager, soucieux d’un bien-être exacerbé ! Aujourd’hui, tout le monde peut avoir accès à sa bulle de douceur, que ce soit en version mini ou maxi, mais surtout en mode personnalisation. Formes, matériaux, couleurs, luminaires, mosaïque, margelles, options sportives ou détente, abris, couvertures invisibles, la piscine à la carte est désormais possible ! Les mini-piscines s’immiscent de toute part, sans rien avoir à envier aux plus grandes. Dans cette veine décorative et créative, elles deviennent des « piscines-meubles ». Mais le plan d’eau n’est pas superficiel, loin de là !

C’est justement la technicité et la performance bien dissimulées qui lui permettent d’épanouir sa silhouette de rêve. Bien plus que cela, elle se préoccupe de son impact environnemental. « En 30 ans, son volume d’eau a été divisé par 3, sa consommation d’énergie annuelle nécessaire à la filtration par 4 et de chauffage par plus de 9 ! », annonce la FPP (Fédération des Professionnels de la Piscine). Des nouveautés véhiculées par les manifestations dédiés, à l’instar du Salon Piscine & Bien-Être, qui s’est tenue à Paris en décembre dernier et qui seront visibles sur le Salon Loisirs d’Eau, à Lyon Eurexpo, du 29 janvier au 1er février 2016.

La piscine basse consommation

Depuis 2006, la FPP met un point d’honneur à valoriser le développement durable. Pour ce faire, elle n’a pas hésité à créer une Commission dédiée. Un engagement responsable soutenu par les professionnels du marché français, labellisé « Propiscines® ». Cette démarche se concrétise par des plans d’eau moins énergivores, parce que plus compacts. Comment ? Tout simplement en proposant des fonds plats, nettement moins profonds, remplaçant de ce fait les pointes de diamant. Les accessoires suivent le mouvement en optimisant les appareils de chauffe, les fi ltrations, jusqu’à l’intégration de la domotique, afin de gérer intelligemment le plan d’eau et un entretien parfaitement adapté à la dimension et l’utilisation.

Ces avancées favorisent des traitements de l’eau pertinents, résumant les dosages à leur minimum, dans une dimension plus naturelle : oxygène actif, électrolyse, ultra-violets… Au-delà de la technicité, le comportement des utilisateurs est aujourd’hui pris en compte, afin qu’ils participent à cette notion de consommation durable. Les professionnels guident et conseillent les particuliers, dans ce sens.

Le savoir-faire français applaudi

Avec plus de 1,76 million de piscines en 2015, le marché français est reconnu pour son professionnalisme. Une reconnaissance saluée par la 10ème édition des Trophées de la Piscine 2015, remis par le jury de la FPP. Elle met en perspective les innovations, les prouesses techniques et visuelles, les tendances et bien évidemment le talent des pisciniers. Nous ne pouvons nous empêcher de constater la modernisation de l’espace d’eau, qui n’a pas hésité à se rapprocher de la maison tant physiquement qu’esthétiquement. Il suit les lignes architecturales pour s’intégrer dans un ensemble uni et cohérent. La créativité n’est pas en reste. Les concepts fleurissent en réponse aux attentes des consommateurs. Ils mettent l’accent non plus sur un plan d’eau mais sur de véritables scènes de vie globale.

En même temps que la technique invisible, la vision structurelle du bassin est valorisée par un pourtour sobre et épuré, libéré des margelles recourbées, mais aussi des parois de verre minéral ou acrylique (cf Carré Bleu), qui participent à cette volonté de perspectives, de quête d’horizon mais surtout à cette éloge de l’eau, sa transparence et sa luminosité changeante. Oui, la piscine au fond du jardin, qui une fois les dernières lueurs du jour tombées est laissée de côté, est révolue. La piscine vit aussi bien aussi bien la journée, que la nuit, proposant des ambiances complètement différentes mais tout aussi éloquentes. À savoir, la piscine est également un élément déterminant dans la valorisation du bien immobilier !

La rénovation en poupe

À l’heure où les innovations s’expriment, les piscines d’hier se sentent quelque peu dépassées… C’est là qu’interviennent les professionnels de ce domaine. Pratiquement considéré comme un métier à part, la rénovation de plan d’eau donne un second souffle aux espaces qui ne sont plus adaptés aux modes de vie. Et ce n’est pas juste le bassin, mais également son accès, sa sécurité, le confort et la facilité d’entretien, sans omettre la consommation. Aujourd’hui, les piscines désuètes peuvent prétendre aux mêmes avantages que les innovations actuelles, en termes de formes, mais également d’accessoires. Et ça change tout !

Votre meuble piscine

Comme nous parlons d’une pièce à vivre, nous pouvons également parler de tendances ! Avec la personnalisation, les scénographies livrent leurs préférences. De citadine, la piscine a transcendé sa notion XS, pour s’apparenter à un meuble ! C’est le cas du concept Mini-Pool chez Kos ou encore plus récemment la Doodoopool, à l’origine du concept « meuble piscine », présentée au Salon de la Piscine & Bien-Être. Pousser à l’extrême, cette dernière est un mixte parfait entre spa et piscine. Elle offre un riche éventail de fonctionnalités pour répondre à des besoins sportifs, conviviaux et de détente.

Toujours dans une démarche duo minimaliste, mais résolument différente, le concept Aqualounge, signé Carré Bleu. La marque crée un Salon Aquatique personnalisable, emmené par des matériaux de choix : verre et inox. Il a pour ambition de s’immiscer dans tous les lieux de vie, via un procédé inédit d’assemblage de la cuve inox de modules de 72 cm. Une conception escamotable visant une facilité d’intégration hors-sol ou semi-enterrée. Une fonction « bar » pour les plus téméraires sans oublier des équipements de fitness et d’aquabike !

Le spa incontournable

Et le spa dans tout ça ? Il oscille lui aussi entre technicité, économie et design ! Il contribue à parfaire le décor bien-être, en mode solo ou complétant la piscine de son aura détente. Il ne lésine pas sur les fonctionnalités, les massages toujours plus performants et les équipements satellites high tech. Les évolutions se concentrent sur l’enveloppe esthétique et même lumineuse, comme en témoigne le petit bijou de Jacuzzi® le J-500, mais également au coeur du bain, avec un travail de fond sur l’ergonomie, tant dans le massage que le contrôle, via des écrans tactiles… Il met également l’accent sur la consommation énergétique, via une isolation renforcée, tant dans le revêtement que la couverture, réduisant les coûts en électricité.

Votez pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

  • Populaires

  • Articles récents

  • Newsletter DOMODECO

    Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

    Merci et à très bientôt !

    DOMODECO | le magazine décoration, architecture et designDOMODECO | le magazine décoration, architecture et design