Après le Royaume-Uni et l’Italie, MAISON&OBJET a invité sur la scène Rising Talent Awards, le Liban. Ainsi, six jeunes designers ont pu exposer leur travail, dont Carla Baz, qui ne nous a pas laissés indifférents.

Cette designer franco-libanaise sort tout de droit de l’école suisse l’ECAL, où elle a pu côtoyer de grands noms tels que Fernando Campana, Ronan Bouroullec ou encore Pierre Charpin. En 2010, avec en poche, un master en design produit pour l’industrie du luxe, elle part pour Londres et forge son expérience dans l’agence de Zaha Hadid, avant de convoler en solo.

Rapidement, elle est remarquée et se voit décerner par la Fondation Boghossian, en 2013, le Design Prize. Avec cette culture de l’artisanat, cette designer a à cœur de valoriser les savoir-faire et d’adapter, grâce à son expérience à l’ECAL, sa créativité au monde professionnel : le produit final et son esthétique demeurent partie intégrante du processus de création, dixit Carla Baz. Sa voie semble toute tracée, avec notamment l’édition de son candélabre en laiton massif et poli à la main, par la marque Bonadea.

www.carlabaz.com

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Populaires

  • Articles récents

  • Newsletter DOMODECO

    Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

    RGPD national

    Merci et à très bientôt !